Desjardins et la FTQ investissent dans la Coop fédérée

Claude Lafleur, patron de la Coop fédérée.... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Photo Alain Roberge, La Presse

Claude Lafleur, patron de la Coop fédérée.

La Presse Canadienne
Montréal

Le Fonds de solidarité FTQ et Capital régional et coopératif Desjardins ont annoncé mercredi un investissement de 75 millions dans la Coop fédérée.

Le fonds de travailleurs acquerra pour 50 millions d'actions privilégiées, alors que Desjardins en achètera pour 25 millions.

L'institution financière convertira également une dette existante de 25 millions en actions privilégiées.

Dans un communiqué, le chef de la direction de la Coop fédérée, Claude Lafleur, s'est dit «très heureux» de la «marque de confiance» que démontrent le Fonds FTQ et Desjardins à l'endroit de son entreprise, en cette année internationale des coopératives.

L'investissement doit permettre à la Coop fédérée de poursuivre son développement, notamment par le biais d'acquisitions.

Fondée en 1922, la Coop fédérée se présente comme la plus grande entreprise agroalimentaire au Québec, et se classe parmi les 100 coopératives et mutuelles les plus importantes au monde, tous secteurs confondus.

La Coop fédérée compte cinq bannières: Elite et La Coop (produits agricoles), Unimat (quincaillerie et machines agricoles), Sonic (énergie) et Olymel (transformation des viandes). L'entreprise emploie plus de 10 000 personnes et son chiffre d'affaires s'élève à 4,6 milliards par année.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer