Fini les appareils mobiles verrouillés

Les opérateurs de réseaux mobiles canadiens ont toujours... (PHOTO ROBYN BECK, ARCHIVES AFP)

Agrandir

Les opérateurs de réseaux mobiles canadiens ont toujours «verrouillé» les appareils qu'ils vendent, souvent même quand ils sont achetés au plein prix, sans contrat.

PHOTO ROBYN BECK, ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À compter du 1er décembre prochain, tous les détenteurs d'appareils mobiles au Canada pourront faire déverrouiller celui-ci gratuitement par leur fournisseur, qui n'aura par ailleurs plus le droit de vendre des modèles verrouillés, a tranché le CRTC à l'occasion du renouvellement du Code sur les services sans fil.

Les opérateurs de réseaux mobiles canadiens ont toujours « verrouillé » les appareils qu'ils vendent, souvent même quand ils sont achetés au plein prix, sans contrat. Ce verrou limite artificiellement leur compatibilité au réseau dudit opérateur. Il est donc impossible pour le propriétaire de l'appareil de l'utiliser sur le réseau d'un concurrent, à moins de le faire déverrouiller. Les frais de déverrouillage ont typiquement tourné autour de 50$.

La décision du CRTC pourrait favoriser la concurrence en simplifiant la tâche des Canadiens qui souhaitent changer de fournisseur. Elle aidera aussi les voyageurs qui souhaitent souvent profiter d'un téléphone déverrouillé pour pouvoir bénéficier des services d'un opérateur local quand ils sont dans un autre pays, une solution souvent beaucoup plus économique que les forfaits d'itinérance offerts par leur fournisseur canadien.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer