Exclusif

Laliberté et Taillefer contre Google et Facebook

Guy Laliberté (sur la photo), par l'entremise de... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse)

Agrandir

Guy Laliberté (sur la photo), par l'entremise de sa société Lune Rouge Innovation, et Alexandre Taillefer, par l'entremise de sa société de placement privé XPND Capital, annonceront aujourd'hui leur investissement dans Média Boutique.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le dernier investissement de Guy Laliberté : une plateforme de monétisation pour venir à la rescousse des médias. Le cofondateur du Cirque du Soleil et l'entrepreneur Alexandre Taillefer investissent dans Média Boutique, un « spin-off » du modèle de monétisation publicitaire du magazine Voir qui se veut un « contrepoids » à l'exode des revenus publicitaires vers Google et Facebook, a appris La Presse.

« Nous avons initialement investi dans Communications Voir car... (Photo Patrice Laroche, Archives Le Soleil) - image 1.0

Agrandir

« Nous avons initialement investi dans Communications Voir car nous croyons fermement à l'importance d'une diversité des voix dans le monde des médias », dit Alexandre Taillefer.

Photo Patrice Laroche, Archives Le Soleil

Hugues Mailhot (à gauche sur la photo) et Michel... (Photo Olivier Jean, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Hugues Mailhot (à gauche sur la photo) et Michel Fortin sont coprésidents de l'entreprise Média Boutique, dans laquelle Guy Laliberté et Alexandre Taillefer viennent d'investir.

Photo Olivier Jean, La Presse

Guy Laliberté, par l'entremise de sa société Lune Rouge Innovation, et Alexandre Taillefer, par l'entremise sa société de placement privé XPND Capital, annonceront aujourd'hui leur investissement dans Média Boutique, qui commercialisera la plateforme de monétisation de la publicité conçue par Communications Voir depuis 2012. 

Média Boutique aura quatre actionnaires, tous minoritaires : Lune Rouge Innovation, XPND Capital, ainsi que Hugues Mailhot et Michel Fortin, dirigeants et actionnaires de Voir. Attiré par la stratégie de commercialisation de Voir, XPND Capital était devenu actionnaire du magazine culturel en 2015.

« Le modèle d'affaires développé par Média Boutique est innovateur et nous sommes très heureux de collaborer à l'accélération du plan de développement visant à en faire bénéficier un grand nombre d'entreprises du secteur des médias, tant au Québec qu'ailleurs », a indiqué François Plamondon, président et chef de la direction de Lune Rouge Innovation (la société de M. Laliberté), dans une déclaration écrite.

« Nous avons initialement investi dans Communications Voir car nous croyons fermement à l'importance d'une diversité des voix dans le monde des médias », a indiqué Alexandre Taillefer, associé principal de XPND Capital, dans une déclaration écrite.

« Média Boutique a été l'élément clé qui a permis de freiner la baisse des revenus publicitaires de Voir, et nous sommes convaincus que d'autres médias pourront aussi prendre avantage de cette plateforme pour assurer la pérennité de leurs activités. »  - Alexandre Taillefer, associé principal de XPND Capital

UN « CONTREPOIDS » À FACEBOOK ET GOOGLE

Selon le rythme du plan de croissance de l'entreprise, XPND Capital et Lune Rouge Innovation pourraient y investir environ 1 million de dollars sur plusieurs années. « Notre rêve, c'est d'être un contrepoids à Facebook et Google », a dit Hugues Mailhot, coprésident de Média Boutique.

Le concept de la Média Boutique : au lieu de payer la publicité en argent, les annonceurs paient la publicité en cartes-cadeaux qui sont revendues par le média à ses lecteurs. Le concept, utilisé par Voir depuis 2012, a convaincu l'équipe de Guy Laliberté chez Lune Rouge Innovation, et la plateforme de monétisation en ligne a été détachée des activités de Voir pour créer une nouvelle société, Média Boutique.

« On assiste à l'érosion du quatrième pouvoir, ça crève les yeux. Notre mission, c'est de redonner le pouvoir financier aux médias », a expliqué Hugues Mailhot.

« Les médias rejoignent des gens, mais ils ne sont pas capables de monétiser leur inventaire publicitaire à la juste valeur. Avec les contrats échanges, le média a l'obligation d'amener des gens dans le commerce d'un annonceur. Ça redonne de la crédibilité aux médias, qui prennent 100 % du risque [sur le plan publicitaire] », a précisé Michel Fortin, coprésident de Média Boutique.

LE QUÉBEC, LE CANADA, PUIS LES ÉTATS-UNIS

L'objectif de Média Boutique est de vendre son modèle de monétisation à des médias québécois et canadiens dès les prochaines semaines, puis de se lancer à l'assaut du marché américain à la fin de l'année 2017. Dans ce contexte, la réputation internationale de Guy Laliberté, cofondateur du Cirque du Soleil et l'un des gens d'affaires québécois ayant connu le plus de succès dans le monde, sera un atout important pour Média Boutique, qui pourra aussi compter sur l'expertise de XPND Capital et d'Alexandre Taillefer.

« Avec deux des investisseurs les plus en vue au Québec, nous avons les moyens de nos ambitions », a dit Michel Fortin.

« Ce n'est pas juste une start-up, c'est une entreprise qui fonctionne depuis 2012 et qui génère déjà des millions de ventes en ligne. Ils [MM. Laliberté et Taillefer] ont vu le potentiel de faire une réponse à un contrepoids aux géants américains. Ce sont des gens qui croient au commerce local, aux entrepreneurs d'ici. » - Hugues Mailhot, coprésident de Média Boutique

Guy Laliberté est l'un des entrepreneurs québécois ayant connu le plus de succès. Cofondateur du Cirque du Soleil en 1984, M. Laliberté en a longtemps été le guide créatif et l'actionnaire majoritaire. Il possédait 90 % du Cirque du Soleil quand il a vendu la quasi-totalité de ses parts en 2015 dans une transaction qui lui aurait rapporté 1,5 milliard de dollars. M. Laliberté détient toujours 10 % des actions du Cirque du Soleil.

Alexandre Taillefer a fondé ou cofondé plusieurs entreprises, dont Stingray, Nurun et Hexacto. L'ancien dragon à l'émission de télé Dans l'oeil du dragon est associé principal de XPND Capital, un fonds en capital croissance qui détient notamment Taxelco (Téo Taxi).

M. Taillefer n'a pas caché son intérêt pour le magazine L'actualité, que Rogers a mis en vente à la fin du mois de septembre. « C'est assurément un actif qui nous intéresse, mais nous n'avons rien à annoncer en ce moment », a dit M. Taillefer à La Presse canadienne la semaine dernière.

Média Boutique est une société technologique et ne possédera pas de médias. XPND Capital, Michel Fortin et Hugues Mailhot continuent d'être propriétaires de Communications Voir.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer