Maison Radio-Canada: une douzaine d'offres d'achat

La mise en vente de la Maison Radio-Canada (MRC) a suscité un vif intérêt dans... (PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO PATRICK SANFAÇON, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La mise en vente de la Maison Radio-Canada (MRC) a suscité un vif intérêt dans l'industrie immobilière. Le diffuseur public a reçu plus d'une douzaine d'offres d'achat.

Comme La Presse Affaires l'annonçait il y a un mois, Radio-Canada a officiellement mis en vente son siège social montréalais ainsi que ses vastes terrains du centre-ville de Montréal, qui totalisent 9,5 millions de pieds carrés.

Les courtiers retenus par la société d'État avaient jusqu'au 18 mars pour recueillir des propositions. Plus d'une douzaine d'offres ont en fin de compte été reçues, a confirmé Radio-Canada dans un bref communiqué, lundi après-midi.

« Au cours des prochaines semaines, CBC/Radio-Canada, en collaboration avec la firme de courtage immobilier Avison Young et Brookfield Financial, procédera à l'analyse des offres d'achat et verra à les arrimer au volet du projet relatif à la modernisation de la MRC », indique-t-on.

Le diffuseur ne compte divulguer aucun autre détail d'ici la fin de processus, compte tenu de sa nature « confidentielle et concurrentielle ».

L'identité d'un premier candidat a toutefois été dévoilée lundi matin lors d'un forum économique.

Il s'agit de Phil O'Brien, un vieux routier de l'immobilier qui a réalisé plusieurs grands projets à Montréal, dont le Centre commerce mondial.

Chose certaine, l'acheteur retenu - s'il y en a un - devra faire face à une forte opposition populaire.

Au cours des dernières semaines, plusieurs organismes et personnalités publiques ont manifesté leur désaccord quant à la vente de l'immeuble. Une pétition a aussi été lancée.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer