Le Washington Post offre un accès numérique gratuit à des journaux locaux

Les bureaux du Washington Post... (Photo KAREN BLEIER, AFP)

Agrandir

Les bureaux du Washington Post

Photo KAREN BLEIER, AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le quotidien américain Washington Post a indiqué mardi qu'il allait offrir un accès numérique gratuit aux abonnés de six journaux locaux aux États-Unis.

«Cette mesure est un moyen pour nous de travailler avec d'autres journaux et partenaires papier ou numériques dans le pays, pour ajouter de la valeur à leurs abonnements et exposer le Post à un lectorat plus large», a fait valoir le président du Washington Post, Stephen Hills.

Racheté il y a six mois par le fondateur du distributeur américain en ligne Amazon, Jeff Bezos, le Washington Post a installé il y a près d'un an un «mur payant» sur son site internet destiné aux lecteurs qui ne sont pas abonnés à sa version papier.

Les lecteurs du Post qui ne sont pas abonnés à sa version papier peuvent ainsi lire gratuitement jusqu'à 20 articles par mois. Au-delà, le journal propose des abonnements à partir de 10 dollars par mois.

Les journaux locaux concernés sont le Dallas Morning News au Texas, le Honolulu Star-Advertiser à Hawaii, le Toledo Blade dans l'Ohio, le Minneapolis Star Tribune dans le Minnesota, le Pittsburgh Post-Gazette en Pennsylvanie et le Milwaukee Journal Sentinel dans le Wisconsin.

Depuis que le Post a été racheté par Bezos, il n'est pas obligé de publier ses comptes, mais ses résultats avant cette vente avaient montré qu'il perdait de l'argent.

Son grand concurrent, le New York Times, a indiqué début février qu'en 2013, comme en 2012, il avait gagné de l'argent en tirant davantage de revenus de ses lecteurs, par la vente des journaux papier et des abonnements numériques, que de la publicité.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer