BlackBerry: un cofondateur envisage une offre de rachat

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
BlackBerry, qui a décidé vendredi de supprimer 4500... (PHOTO NATHAN DENETTE, PC)

Agrandir

PHOTO NATHAN DENETTE, PC

BlackBerry, qui a décidé vendredi de supprimer 4500 emplois dans le monde soit 40 % de ses effectifs, avait annoncé sa possible mise en vente le mois dernier.

Agence France-Presse
NEW YORK

Un des cofondateurs de BlackBerry, Mike Lazaradis, a discuté avec des fonds d'investissement d'une éventuelle offre commune de rachat du fabricant de téléphones intelligents en difficultés, selon le Wall Street Journal.

Il aurait notamment approché Blackstone et Carlyle, ont indiqué des sources proches du dossier au quotidien.

BlackBerry, qui a décidé vendredi de supprimer 4500 emplois dans le monde soit 40 % de ses effectifs, avait annoncé sa possible mise en vente le mois dernier.

M. Lazaridis, tout comme un autre fondateur du groupe Jim Balsillie, avait quitté la direction en janvier 2012 sous la pression des actionnaires mécontents de la baisse de ses performances commerciales.

Précurseur du marché des  téléphones intelligents, le groupe canadien a été largement distancé par l'iPhone d'Apple et les appareils de diverses marques opérant sous le système d'exploitation Android de Google.

BlackBerry a prévenu vendredi qu'il allait essuyer une perte d'exploitation de près d'un milliard de dollars sur le trimestre qui vient de se terminer, notamment parce que les ventes de son nouveau modèle Z10, avec lequel il comptait se relancer, n'ont pas atteint les objectifs visés.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer