Le pdg de Rogers quittera son poste

Nadir Mohamed... (PHOTO RYAN REMIORZ, PC)

Agrandir

PHOTO RYAN REMIORZ, PC

Nadir Mohamed

(Montréal) Rogers (T.RCI.B) aura un nouveau pdg d'ici un an. Le pdg actuel, Nadir Mohamed, quittera son poste en janvier 2014, a annoncé l'entreprise de télécommunications.

Nadir Mohamed a été nommé pdg de Rogers en 2009, quelques mois après la mort de Ted Rogers Jr., l'homme qui avait bâti l'empire des télécommunications portant son nom.

«Ce fut un privilège de travailler avec la famille Rogers (...). L'entreprise est en pleine santé et c'est le temps de faire la transition à une nouvelle génération de leaders. Durant la prochaine année, j'ai l'intention de livrer de solides résultats et d'assurer une transition en douceur», a indiqué Nadir Mohamed, 55 ans, dans un communiqué où il précise qu'il se retire de son plein gré.

L'entreprise de télécoms a fait savoir qu'aucun des deux enfants de Ted Rogers Jr., Edward et Melinda Rogers, ne se portera candidat à la haute direction de de l'entreprise. Rogers mettra sur pied un comité pour faire une «recherche internationale» afin de trouver son prochain PDG.

Grands changements

À la tête de Rogers, Nadir Mohamed a notamment conclu l'achat du consortium sportif des Maple Leafs de Toronto (MLSE) en partenariat avec Bell, une transaction de 1,32 milliard de dollars.

«Nadir a bien dirigé l'entreprise durant cette période extraordinaire de changements», a indiqué Edward Rogers, vice-président du conseil d'administration de Rogers.

Rogers est la deuxième entreprise de télécoms en importance au pays derrière Bell, avec des revenus annuels de 12,4 milliards en 2011. Rogers a aussi annoncé que l'entreprise a généré des profits de 455 millions au dernier trimestre et qu'elle haussera de 10 % son dividende.

Si Rogers brasse la majorité de ses affaires en Ontario, l'entreprise de câblodistribution est aussi présente au Québec, notamment en offrant la téléphonie portable, la téléphonie résidentielle et l'accès internet.

Rogers possède aussi plusieurs magazines au Québec, dont L'Actualité.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer