BlackBerry à nouveau commanditaire de la LNH

L'entreprise canadienne BlackBerry veut se servir du sport pour vendre son... (PHOTO GEOFF ROBINS, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

PHOTO GEOFF ROBINS, LA PRESSE CANADIENNE

L'entreprise canadienne BlackBerry veut se servir du sport pour vendre son nouveau téléphone BlackBerry 10 aux États-Unis. En plus de payer 3,4 millions de dollars pour une publicité durant le Super Bowl dimanche, BlackBerry a renouvelé jeudi son partenariat avec la Ligue nationale de hockey (LNH).

BlackBerry commandite la LNH depuis plusieurs années même si son ex-co-PDG, Jim Balsillie, s'est vu refuser par la LNH le droit d'acheter une équipe. M. Balsillie, qui détient 5,1% des actions de BlackBerry mais qui ne fait plus partie de la direction de l'entreprise depuis un an, avait tenté sans succès d'acheter les Penguins de Pittsburgh et les Coyotes de Phoenix pour les déménager en Ontario. Selon Forbes, Research In Motion (l'entreprise canadienne qui fabrique le BlackBerry et qui a décidé mercredi de changer son nom pour BlackBerry) payait au moins un million de dollars par année à la LNH en vertu de son ancien contrat de commandite. Le nouveau montant de la commandite n'a pas été dévoilé.

BlackBerry deviendra notamment le commanditaire officiel de la date limite des échanges de la LNH sur le NHL Network aux États-Unis. De son côté, la LNH développera l'application NHL GameCenter pour le nouveau BlackBerry 10, dont la version avec le clavier tactile (BlackBerry Z10) sera en vente au Canada à compter de mardi et aux États-Unis à la mi-mars. L'application de base NHL GameCenter sera gratuite, mais deux versions plus complètes se vendront à 4,99$ et à 49,99$. « NHL GameCenter permetta aux partisans de ne pas manquer un seul moment (du hockey de la LNH) », a indiqué Martyn Mallick, vice-président du développement des affaires de BlackBerry, par voie de communiqué.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer