Nouveau projet de radio sportive à Montréal

Même si le projet de radio francophone entièrement consacrée aux... (Graham Hughes)

Agrandir

Graham Hughes

Même si le projet de radio francophone entièrement consacrée aux sports de Tietolman Tétrault Pancholy Média reçoit l'aval du CRTC, les matchs du Canadien pourraient être absents de la grille horaire de la nouvelle station, car Cogeco possède les droits de radiodiffusion des parties jusqu'en 2014.

Un an et demi après la fermeture de CKAC Sports, un nouveau groupe veut faire revivre une station de radio francophone 100% sportive à Montréal.

Tietolman Tétrault Pancholy Média demande au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) un permis pour une station de radio francophone consacrée aux sports sur la bande AM à Montréal. Selon l'entreprise, la fermeture de CKAC Sports a «laissé un vide» et a «privé» des auditeurs de sports. «Durant les principaux moments de la journée, rien de satisfaisant n'est offert aux amateurs de sports. C'est sur le point de changer», a écrit le groupe Tietolman Tétrault Pancholy Média dans sa demande au CRTC.

L'entreprise montréalaise n'exploite actuellement aucune station de radio, mais elle détient une licence pour une radio parlée francophone à Montréal, qu'elle compte lancer au printemps. Paul Tietolman, fondateur de CKOI dans les années 70, et l'ex-conseiller municipal Nicolas Tétrault sont parmi les fondateurs de Tietolman Tétrault Pancholy Média.

La région de Montréal ne compte plus de radio en français consacrée entièrement aux sports depuis que Cogeco a transformé CKAC Sports 730 AM en station d'information sur la circulation routière en septembre 2011. Par la même occasion, Cogeco a transféré une partie de la programmation sportive de CKAC Sports - dont les matchs du Canadien, des Alouettes et de l'Impact - à l'antenne de sa station 98,5 FM, qui a dorénavant une vocation sportive en soirée.

RDS Radio

L'automne dernier, Bell a proposé au CRTC de transformer sa station sportive anglophone TSN Radio 690 AM en une station sportive francophone (RDS Radio) dans le cadre de sa proposition d'achat d'Astral Média. Le CRTC a rejeté la proposition de Bell, qui était conditionnelle à l'achat d'Astral. Bell avait passé son tour quand le CRTC avait rendu quelques fréquences disponibles sur la bande AM à Montréal en 2011, après la fermeture de CKAC Sports.

Bell, qui revient à la charge pour acheter Astral, n'a pas voulu préciser hier si sa deuxième proposition comprend une station de radio francophone de sports. Bell laisse au CRTC le soin de dévoiler dans quelques semaines les détails de sa nouvelle proposition pour acheter Astral.

Quiconque voudra lancer une station de radio sportive francophone à Montréal devra composer avec le fait que Cogeco (98,5 FM) détient les droits de radiodiffusion des matchs du Canadien jusqu'à la fin de la saison 2013-2014. Cogeco n'a pas commenté hier le retour possible d'une station francophone 100% sportive à Montréal.

Dans ses prévisions au CRTC, Tietolman Tétrault Pancholy Média s'attend à que sa station de radio sportive - même sans l'assurance d'avoir les matchs du Canadien à son antenne - obtienne 3,4% des cotes d'écoute, comparativement à 3,8% pour CKAC Sports à l'hiver 2011. Selon les prévisions, la station ne serait rentable qu'à sa quatrième année d'existence. Outre les documents rendus publics la semaine dernière par le CRTC, Tietolman Tétrault Pancholy Média n'a pas voulu donner plus de détails ou commenter son projet de station sportive à Montréal hier. Le CRTC étudiera le 20 mars prochain la demande de Tietolman Tétrault Pancholy Média d'obtenir la fréquence 850 sur la bande AM, qui doit être réduite la nuit afin de se conformer aux normes internationales.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer