Les actions de RIM plongent de 20 %

En bourse

T.RIM
A Blackberry employee holds a Blackberry smartphone in... (PHOTO BERTHOLD STADLER, AP)

Agrandir

PHOTO BERTHOLD STADLER, AP

A Blackberry employee holds a Blackberry smartphone in Berlin, Nov.8, 2011. Research In Motion (TSX:RIM) beat expectations in its latest results as it reported a third-quarter profit of $9 million. THE CANADIAN PRESS/AP-Berthold Stadler

La Presse Canadienne
Toronto

Les actions de Research In Motion (T.RIM) ont plongé de plus de 20 pour cent, vendredi, alors que des analystes ont soulevé des questions au sujet de la baisse des revenus tirés des lucratifs frais de service demandés par l'entreprise pour l'utilisation de son réseau protégé.

> Réagissez sur le blogue des marchés

L'analyste Tim Long, de BMO Marché des capitaux, a indiqué que les modifications apportées au modèle de frais de service de la société, présentées jeudi, augmentaient les risques pour RIM, qui se prépare au lancement - crucial pour son avenir - de la prochaine génération de ses téléphones intelligents et de son système d'exploitation, le mois prochain.

Les actions du fabricant du BlackBerry ont clôturé en baisse de 3,09 $ à la Bourse de Toronto, ou 22,15 pour cent, à 10,86 $, à la suite de transactions ayant impliqué plus de 15,5 millions d'unités.

La chute du titre de RIM est survenue en dépit de l'annonce par la société de résultats financiers meilleurs que prévu, jeudi, une fois les marchés fermés.

Néanmoins, c'est la question des frais de service qui a retenu le plus l'attention.

RIM souhaite mettre en place un système de frais à la carte en vertu duquel les entreprises et les particuliers pourront choisir leur forfait.

«Nous avons pendant longtemps perçu les frais de service réguliers comme le moteur clé de la valeur de l'action», a écrit M. Long dans une note envoyée à des clients.

«Alors que le nombre d'abonnés diminue, et que la moyenne des revenus par utilisateur risque de baisser davantage, les revenus tirés des services pourraient chuter encore plus rapidement. Cela dit, l'action dépendra plus du lancement des nouveaux services BB10, et nous croyons qu'il est trop tôt pour nous prononcer sur un succès ou un échec», a-t-il ajouté.

RIM a annoncé jeudi avoir enregistré un bénéfice net de 9 millions $, ou deux cents par action, au cours du troisième trimestre, en baisse par rapport à celui de 265 millions $, ou 51 cents par action, de la même période il y a un an.

Les revenus de l'entreprise ont totalisé 2,73 milliards $ lors de la période de trois mois terminée le 1er décembre, contre 5,17 milliards $ un an auparavant.

Sur une base ajustée, RIM a perdu au troisième trimestre 114 millions $, ou 22 cents par action.

Les analystes s'attendaient à une perte trimestrielle ajustée de 32 cents par action sur des revenus de 2,6 milliards $.

La société a livré 6,9 millions de téléphones intelligents BlackBerry au cours du trimestre, en plus de 255 000 tablettes électroniques PlayBook, tandis que sa base d'abonnés a rétréci à 79 millions, contre 80 millions au deuxième trimestre.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer