Lourde perte pour Nokia

En bourse

nok
Le fabricant finlandais de téléphones mobiles Nokia (NOK) a... (Photo: Brendan McDermid, Reuters)

Agrandir

Photo: Brendan McDermid, Reuters

Agence France-Presse
Helsinki

Le fabricant finlandais de téléphones mobiles Nokia (NOK) a annoncé jeudi une lourde perte au troisième trimestre, plus importante qu'attendu, mais un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, faisant bondir le titre à la Bourse d'Helsinki.

Une demi-heure après l'annonce des résultats trimestriels l'action s'envolait à plus de 9%. En milieu d'après-midi, elle se stabilisait autour de 5,5% dans un marché en hausse de 0,8%.

Nokia, en pleine restructuration, a enregistré au 3e trimestre des pertes multipliées par 14 sur un an, à 969 millions d'euros. Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires tablaient sur des pertes de 695 millions d'euros.

Le groupe qui a qualifié le trimestre de «difficile» a annoncé dans la même période un chiffre d'affaires en baisse de 19% à 7,2 milliards d'euros. Il est supérieur aux prévisions des analystes qui s'attendaient à 6,9 milliards d'euros.

Dans la même période les ventes de téléphones intelligents Nokia ont diminué de 63% en volume à 6,3 millions d'unités, dont 2,9 étaient des Lumia, le modèle phare du fabricant, désormais développés en partenariat avec Microsoft, pour compenser l'échec des systèmes d'exploitation plus anciens comme le Symbian.

Ces résultats sont «meilleurs que prévu», a indiqué à l'AFP un analyste de la banque Nordea, Sami Sarkamies, qui note que les perspectives pour le quatrième trimestre sont «plus faibles que prévu ce qui montre que Nokia n'envisage pas d'importantes améliorations» dans un avenir proche.

«Les résultats du 3e trimestre sont mitigés», a indiqué à Dow Jones Newswires, Markus Huber, un courtier d'ETX. D'une part, les ventes et la trésorerie dépassent les estimations, mais de l'autre, la perte nette s'avère beaucoup plus importante que prévu, a-t-il expliqué.

«La situation globale semble se stabiliser et certains progrès ont été réalisés, mais l'environnement général reste difficile pour Nokia, qui a encore beaucoup de travail à faire», a-t-il ajouté.

«Nous continuons à nous concentrer sur le processus de transition de Nokia, nous sommes déterminés à bien gérer nos ressources financières, améliorer notre compétitivité (...) le plus rapidement possible pour finalement, offrir plus de plus value à nos actionnaires», a indiqué le PDG Stephen Elop dans un communiqué.

La vente de téléphones portables ordinaires a chuté de 19% mais reste significative pour le groupe. Le nouveau modèle Asha «est désormais un bijou de la couronne de Nokia», a souligné un analyste de CCS Insight Ben Wood à Dow Jones Newswires.

Nokia a signé début 2011 un partenariat avec le géant américain des logiciels Microsoft, dont M. Elop est un ancien dirigeant. Il s'est lancé dans la vente d'actifs non stratégiques et la fermeture de sites dont un centre de recherche et développement en Allemagne et une usine en Finlande, à Salo (sud-ouest).

C'est le sixième trimestre consécutif de pertes pour le fabricant finlandais qui était jusqu'au printemps 2011 n°1 des téléphones portables. Son retard dans les téléphones intelligents lui a valu de se faire détrôner par Apple et par le sud-coréen Samsung.

Présenté à la presse début septembre, le Lumia 920 est, selon M. Elop, «le téléphone intelligent le plus novateur au monde». Il fonctionnera avec la dernière version du système d'exploitation de Microsoft, Windows 8. Son lancement est prévu fin octobre mais la Bourse d'Helsinki n'avait pas été convaincue par sa présentation le mois dernier et l'action Nokia avait alors chuté de 15%.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer