Transcontinental devient le seul propriétaire du journal Métro de Montréal

En bourse

T.TCL.A
Le quotidien né en 2001 poursuivra ses liens... (Photo André Tremblay, La Presse)

Agrandir

Photo André Tremblay, La Presse

Le quotidien né en 2001 poursuivra ses liens d'affaires avec les autres journaux Metro publiés au Canada, a précisé dans un communiqué l'éditeur du Métro Montréal, Daniel Barbeau.

La Presse Canadienne

L'éditeur Transcontinental (T.TCL.A) a indiqué lundi être devenu le seul propriétaire du quotidien gratuit Métro Montréal, qu'il détenait précédemment en partenariat avec Metro International et Gesca.

Les détails de l'entente n'ont pas été dévoilés, mais celle-ci touche aussi les plateformes interactives de Métro Montréal.

Métro Montréal deviendra notamment un fournisseur de contenu d'information pour les différentes plateformes de Transcontinental.

Le quotidien né en 2001 poursuivra ses liens d'affaires avec les autres journaux Metro publiés au Canada, a précisé dans un communiqué l'éditeur du Métro Montréal, Daniel Barbeau.

Métro Montréal conservera en outre des liens étroits avec Metro International et continuera à profiter de ses initiatives de contenus inédits et de concours.

Selon le président et chef de la direction de Transcontinental, François Olivier, l'acquisition de Métro Montréal permettra à l'éditeur d'enrichir ses contenus et fournira davantage de possibilités publicitaires pour le quotidien, notamment grâce à un processus de maillage.

La plupart des versions du journal Metro ailleurs au Canada appartiennent au Free Daily News Group, que Torstar détient à 90 % - le dernier 10 % est à Métro International. L'édition d'Halifax fait pour sa part l'objet d'un partenariat entre le Free Daily News Group et Transcontinental.

L'action de Transcontinental a reculé lundi de 3 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 9,48 $.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer