Teralys investit en Ontario

Avec plus de 700 millions destinés aux entreprises...

Agrandir

Avec plus de 700 millions destinés aux entreprises technologiques, Teralys est quant à lui le plus gros réservoir de capital de risque au Canada. Ce «fonds de fonds» remplit les coffres des fonds de capital de risque qui, eux, investissent dans les entreprises.

(Montréal) Bonne nouvelle pour les entreprises en démarrage du pays qui font dans les technologies des médias et des communications: un nouveau fonds de 105 millions destiné à soutenir leurs idées vient de voir le jour. L'un des investisseurs en est Teralys, un réservoir de capital-risque québécois créé conjointement par la Caisse de dépôt, le Fonds de solidarité FTQ et Investissement Québec.

Celtic House, un gestionnaire de capital de risque ontarien, a annoncé hier la clôture du quatrième fonds de son histoire. Outre Teralys, le fonds provincial Ontario Venture Capital Fund, Exportation et développement Canada et la Banque de développement du Canada ont aussi misé des billes dans l'initiative.

Ce capital de risque sera parié sur de jeunes entreprises dans l'espoir de les voir percer.

«Nous espérons rejoindre les meilleures équipes et les meilleures idées au Canada», a fait savoir hier Celtic House par voie de communiqué.

Celtic House, qui possède des bureaux à Toronto, Ottawa et Montréal, fait partie du paysage canadien depuis 1994.

Avec plus de 700 millions destinés aux entreprises technologiques, Teralys est quant à lui le plus gros réservoir de capital de risque au Canada. Ce «fonds de fonds» remplit les coffres des fonds de capital de risque qui, eux, investissent dans les entreprises.

Teralys profitera aujourd'hui de l'effervescence créée par plusieurs événements destinés aux entreprises en démarrage qui se tiennent simultanément à Montréal pour annoncer un nouvel «investissement majeur».

L'argent sera cette fois déployé dans Rho Canada, une branche du fonds américain Rho installée à Montréal. Sa spécialité: miser sur les entreprises des nouveaux médias, des applications mobiles, des infrastructures sans fil, des semi-conducteurs et des logiciels.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer