La conférence mondiale de RIM lancée mardi

Cet événement annuel autrefois perçu comme un tour d'honneur pour les... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

La Presse Canadienne
TORONTO

Cet événement annuel autrefois perçu comme un tour d'honneur pour les dirigeants de Research In Motion (T.RIM), fabricant des téléphones intelligents BlackBerry, aura des airs bien différents, cette année, alors que l'entreprise tente de séduire les développeurs dans l'espoir qu'ils lui permettent de relancer ses ventes, en très forte baisse.

D'une durée de trois jours, la conférence mondiale BlackBerry doit débuter mardi à Orlando, en Floride, alors que la firme technologique canadienne se trouve depuis des mois au coeur de rumeurs de prise de contrôle.

Mais bien que certains aient exprimé l'espoir que la compagnie profite de l'occasion pour dévoiler ses appareils BlackBerry de nouvelle génération, fortement attendus, il est peu probable que cela ne se produise.

Tenille Kennedy, porte-parole de RIM, a affirmé lundi que la société ontarienne de Waterloo comptait lancer le BlackBerry 10 durant la deuxième moitié de 2012 et qu'elle n'avait pas l'intention d'en faire la présentation avant.

Les analystes financiers seront pour la plupart absents de la conférence, RIM (TSX:RIM) ayant décidé d'annuler les présentations et séminaires qui s'adressaient spécifiquement à eux. Un autre événement sera toutefois organisé à leur intention, plus tard cette année, au moment du lancement des modèles du BlackBerry 10, a indiqué RIM.

La conférence mondiale BlackBerry de cette année sera centrée sur les développeurs de logiciels, qui devraient avoir un avant-goût du système d'exploitation du BlackBerry 10. Ils auront également l'occasion de rencontrer le nouveau président et chef de la direction de RIM, Thorsten Heins.

Depuis la conférence de RIM de 2011, la compagnie a vu ses deux cochefs de la direction, Jim Balsillie et Mike Lazaridis, démissionner. M. Balsillie a par la suite quitté le conseil de l'entreprise.

RIM a également souffert de faibles résultats financiers et de la pire panne de services de son histoire.

L'action de RIM a avancé lundi de 34 cents à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 14,13 $.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer