News International vend son siège de Wapping à Londres

Dossiers >

Scandale des écoutes

International

Scandale des écoutes

Le scandale des écoutes téléphoniques qui a sonné le glas de News of the World et qui secoue l'empire médiatique de Rupert Murdoch. »

Rupert Murdoch... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Rupert Murdoch

News International, qui chapeaute les journaux britanniques du groupe de presse de Rupert Murdoch, a annoncé lundi la vente de son siège situé à Wapping, un quartier de l'est de Londres, où il était basé depuis 25 ans.

Cette décision intervient deux mois après la fermeture définitive du titre phare de News International, News of the World, emporté par un scandale d'écoutes téléphoniques qui a aussi éclaboussé la classe politique et la police au Royaume-Uni.

Dans un communiqué, News International, qui publie notamment le tabloïd The Sun, le journal le plus vendu au Royaume-Uni, et le respecté Times, «annonce lundi qu'il met en vente son site de Wapping» d'une superficie de 6 hectares, sans préciser de montant.

Les journalistes et les commerciaux ont déjà déménagé non loin, sur la place Thomas More, où ils seront rejoints d'ici la fin de l'année par le reste du personnel, a précisé News International.

Cette décision a été dictée par les «conditions actuelles du marché», a expliqué la filiale britannique du groupe international de presse News Corp, sans plus de précision.

Wapping fut le théâtre d'une confrontation parfois violente entre Rupert Murdoch et les syndicats de l'imprimerie quand le magnat de la presse américain avait déménagé ses journaux britanniques et ses imprimeries dans ce quartier en 1986.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer