Le Canadien une année de plus à RDS

RDS a obtenu l'exclusivité des matchs du Canadien... (Photo: PC)

Agrandir

Photo: PC

RDS a obtenu l'exclusivité des matchs du Canadien en 2002. La chaîne spécialisée a partagé les matchs du samedi soir avec Radio-Canada jusqu'en 2004. Depuis, seul RDS présente les matchs du Canadien en français au petit écran.

(Montréal) Radio-Canada et TVA devront attendre une saison supplémentaire s'ils veulent diffuser les matchs du Tricolore au petit écran. RDS, qui détient les droits des matchs du Canadien de Montréal jusqu'en 2012-2013, se prévaudra d'une option pour une saison supplémentaire en 2013-2014, a appris La Presse Affaires.

> Suivez Vincent Brousseau-Pouliot sur Twitter

En 2007, le Réseau des sports (RDS) a signé un contrat lui garantissant l'exclusivité des droits francophones des matchs du Canadien et d'autres rencontres de la Ligue nationale de hockey (LNH) jusqu'à la fin de la saison 2012-2013. Le contrat prévoit que le Canadien et RDS détiennent chacun une option de renouvellement pour une saison supplémentaire. Selon nos informations, RDS exercera son option pour la saison 2013-2014.

Radio-Canada, qui a déjà signifié son intérêt à la LNH pour les matchs du Canadien le samedi soir, ne connaît pas l'existence de cette année d'option au contrat. Selon la société d'État, le contrat liant RDS au Tricolore se termine après la saison 2012-2013. «Nous ne sommes pas en mesure de diffuser l'ensemble des matchs, mais la ligue est au courant de notre intérêt pour les matchs du samedi soir», dit François Messier, directeur de Radio-Canada Sports.

Le président du Canadien de Montréal, Pierre Boivin, a confirmé à La Presse Affaires l'existence de la clause de renouvellement d'un an au contrat liant RDS au Tricolore. «Il y a une année d'option en 2013-2014», dit M. Boivin. RDS refuse de commenter le dossier pour l'instant, selon son porte-parole Claude Deraîche.

Quebecor aimerait aussi diffuser des matchs du Canadien à la télé. L'an dernier, l'entreprise a demandé sans succès au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) de briser le contrat entre RDS, la LNH et le Canadien au motif qu'il était anticoncurrentiel. Quebecor vient de refaire la demande au CRTC, qui se penche actuellement sur l'achat de CTVglobemedia, propriétaire de RDS, par Bell, propriétaire minoritaire du Canadien.

Quebecor et Radio-Canada détiennent chacun une licence pour lancer une chaîne spécialisée de sport.

Depuis 2002

RDS a obtenu l'exclusivité des matchs du Canadien en 2002. La chaîne spécialisée a partagé les matchs du samedi soir avec Radio-Canada jusqu'en 2004. Depuis, seul RDS présente les matchs du Canadien en français au petit écran.

Grâce à une clause de négociations exclusives d'un an, RDS a renouvelé sa première entente à l'insu de ses concurrents en 2007. Valide pour cinq ans, le nouveau contrat devait se terminer à la fin de la saison 2012-2013. Cette fois-ci, RDS n'a pas de fenêtre exclusive de négociations, mais plutôt une option pour une saison supplémentaire.

Les négociations des droits de télédiffusion du Canadien commencent généralement un an et demi avant le début du contrat. Si le contrat avec RDS s'était terminé à la fin de la saison 2012-2013 tel qu'annoncé à la signature de l'entente, les négociations auraient commencé dans les prochains mois. Avec l'option d'une saison supplémentaire dont RDS se prévaudra, aucune négociation n'aura vraisemblablement lieu avant un an.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer