Cossette passe à des intérêts chinois

Les bureaux montréalais de Cossette sont situés rue Drummond, dans... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse)

Agrandir

Les bureaux montréalais de Cossette sont situés rue Drummond, dans le centre-ville. Le siège social est à Québec.

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Montréal) La société chinoise BlueFocus achète Vision7 International, propriétaire de l'agence Cossette. Le fonds privé Mill Road Capital, qui détenait depuis cinq ans 51% des actions de Vision7, les a vendues à l'agence de communications et de relations publiques de Pékin.

La transaction est évaluée à 210 millions de dollars américains. Elle comprend les actifs nord-américains de Vision7, mais non ceux qu'elle détient en Grande-Bretagne.

L'été dernier, la rumeur envoyait Cossette dans les bras de Res Publica, société mère du cabinet de relations publiques National. En tout, à la suite de l'appel d'offres du printemps dernier, une douzaine d'entreprises auraient manifesté leur intérêt à acquérir le holding de communications.

«Mais BlueFocus a la même vision que nous, souligne Mélanie Dunn, présidente de Cossette et présidente du conseil de Vision7 au Québec. L'entreprise va soutenir notre croissance. Dans les dernières années, nous avons consolidé notre offre canadienne de service. On cherchait maintenant un groupe pour investir dans notre stratégie de croissance à la suite de l'ouverture de notre bureau à Chicago. BlueFocus, qui cherchait aussi de son côté une agence plateforme en Amérique du Nord, nous aidera à passer au prochain niveau.»

Cossette ne perdra ni son nom ni son identité. «BlueFocus a compris que notre marque est liée à notre succès, explique Mélanie Dunn. Toute l'équipe de direction demeure en place, tant au Canada qu'aux États-Unis, et va continuer d'opérer de la même façon.»

La transaction n'engendrera aucune perte de client de même nature (constructeurs d'automobiles, télécoms...). «Il n'y a aucun conflit d'intérêts à gérer», soutient Mélanie Dunn.

La liste des clients de BlueFocus comprend notamment Pepsi, L'Oréal, Microsoft, Audi et BMW.

L'entreprise de relations publiques Citoyen Optimum/Citizen Relations, une autre propriété de Vision7 qui a notamment des bureaux à Los Angeles et à New York, pourrait également être propulsée à l'échelle internationale grâce à cette transaction. «On a un plan de croissance réaliste, mais ambitieux, dit Mélanie Dunn. On a déjà un bureau à Hong Kong. L'Asie est le prochain marché où il y a du potentiel de croissance.»

Vision7 International compte 1200 employés au Canada, aux États-Unis et en Angleterre. Le holding (Citoyen, Dare, Jungle Média, EDC, Elvis, Identica) a vu le jour en 2009 dans la foulée de la querelle de Cossette avec d'anciens partenaires qui avaient lancé une offre d'achat hostile pour fermer le capital de l'entreprise.

Cossette a 900 employés à Québec, Montréal, Toronto, Vancouver, Halifax et Winnipeg. L'agence compte parmi ses clients Aéroplan, la Monnaie royale canadienne, VIA Rail Canada et L'Oréal Canada.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer