Léger repli du déficit commercial américain

En données corrigées des variations saisonnières, le solde... (Photo Fabian Bimmer, Archives AP)

Agrandir

En données corrigées des variations saisonnières, le solde chroniquement déficitaire des échanges des États-Unis avec le reste du monde s'est établi en août à 42,4 milliards de dollars, en retrait de 2,7% par rapport à juillet.

Photo Fabian Bimmer, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Le déficit commercial des États-Unis s'est légèrement replié en août sous l'effet d'une augmentation des exportations et une diminution des importations, et ce, malgré des importations record en provenance de Chine, a indiqué jeudi le département du Commerce.

En données corrigées des variations saisonnières, le solde chroniquement déficitaire des échanges des États-Unis avec le reste du monde s'est établi en août à 42,4 milliards de dollars, en retrait de 2,7% par rapport à juillet.

Les analystes s'attendaient à une diminution de cet ordre, à 42,6 milliards de dollars.

Les exportations, qui ont augmenté de 0,4% à 195,3 milliards (+800 millions), sont à leur niveau le plus haut depuis décembre 2014. Et les seules exportations de services, +22,1 milliards, sont un record mensuel.

Les importations ont diminué de 0,1% à 237,7 milliards (-400 millions).

Le déficit des biens (64,4 milliards) est le plus bas depuis octobre 2016.

Malgré ces bons chiffres, le déficit avec la Chine (34,9 milliards) est au plus haut depuis septembre 2015 avec un record des importations en provenance de ce pays (45,8 milliards).

Par région et sur les biens seuls, le déficit avec la Chine a augmenté de 4% à 34,9 milliards, celui avec le Mexique a grimpé de 25,5% (-6,2 milliards). Celui avec la France a reculé de 33,8% à 900 millions.

Le département du Commerce a par ailleurs révisé le déficit de juillet à 43,6 milliards contre 43,7 milliards annoncés initialement.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer