La dette des ménages américains dépasse le pic de la récession de 2008

«Cette dette record ne doit pas être un... (REUTERS)

Agrandir

«Cette dette record ne doit pas être un motif de célébration ou une raison de s'alarmer», a commenté Donghoon Lee, chercheur à la Fed de New York, notant que la «dette et les emprunteurs sont bien différents aujourd'hui».

REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

La dette accumulée par les ménages américains a dépassé le pic atteint pendant la récession de 2008 même si la situation des emprunteurs est aujourd'hui bien meilleure, indique mardi un rapport de la Fed de New York.

Fin mars, elle s'établissait à 12 730 milliards de dollars, soit 50 milliards de plus que le record enregistré pendant le troisième trimestre 2008, indique un rapport de l'antenne new-yorkaise de la banque centrale américaine.

Cette dette, qui représente plus de cinq fois le PIB de la France et 70% de celui des États-Unis, est majoritairement composée de crédits immobiliers, qui avaient été au coeur de la récession de 2008 aux États-Unis.

La Fed tient toutefois à mettre en garde contre toute comparaison hâtive, en notant qu'il serait inapproprié de voir dans la hausse du crédit le signe d'un redémarrage de l'économie ou, au contraire, les prémices d'une nouvelle crise.

«Cette dette record ne doit pas être un motif de célébration ou une raison de s'alarmer», a commenté Donghoon Lee, chercheur à la Fed de New York, notant que la «dette et les emprunteurs sont bien différents aujourd'hui».

La crise de 2008 avait été provoquée par l'accumulation de créances immobilières de très mauvaise qualité, qui avaient été titrisées -«les fameux subprimes»-- et s'étaient répandues dans le circuit financier.

Selon la Fed, la situation est bien meilleure aujourd'hui. Globalement, le service de la dette s'est «nettement amélioré» depuis la crise financière même si les défauts de paiement restent très élevés pour les crédits étudiants et est à la hausse pour les crédits automobiles, d'après cette étude.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer