Baisse surprise des mises en chantier de logements aux É.-U.

Les mises en chantier de logements aux États-Unis ont reculé en avril à la... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les mises en chantier de logements aux États-Unis ont reculé en avril à la surprise des analystes tout comme les permis de construire, selon des données publiées mardi par le département du Commerce.

Elles se sont établies à 1,172 million en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, marquant un repli de 2,6% sur un mois alors que les analystes tablaient sur une hausse de 3,3%.

Les mises en chantier d'immeubles ont lourdement chuté, en flanchant de 9,6% par rapport à mars.

Les maisons individuelles, qui représentent plus des deux tiers des mises en chantier, ont toutefois limité la chute de l'indice en grappillant 0,4%.

Par zones géographiques, la chute de l'indicateur est spectaculaire dans le nord-est des États-Unis (-37,3%) même si elle est contrebalancée par une très forte hausse dans le Midwest (+41,1%).

Sur un an, les mises en chantier de logements restent toutefois légèrement dans le vert (+0,7%).

Indicateur des mises en chantier à venir, le nombre de permis de construire aux États-Unis a également marqué le pas en avril, cédant 2,5% à 1,229 million alors que les analystes tablaient sur une hausse de 0,8%.

Ce sont les permis de construire des maisons individuelles qui ont plombé l'indice en chutant de 4,5%, accusant ainsi leur plus lourd recul mensuel depuis février 2015, a précisé le ministère.

Les permis de construire d'immeubles ont en revanche bien résisté en s'adjugeant 1,5%.

Sur un an, l'indicateur s'affiche toutefois globalement en très nette hausse (+5,7%).




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer