Les ventes des grossistes canadiens à un niveau record

Le secteur des véhicules automobiles et de leurs... (Photo archives AP)

Agrandir

Le secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces a affiché une croissance de 17,1% à 11,9 milliards  en janvier au Canada, ce qui représentait sa première croissance en trois mois.

Photo archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le secteur automobile a permis aux ventes des grossistes canadiens de surpasser les attentes et d'atteindre un sommet en janvier, un nouveau signe de la vigueur de l'économie.

Les ventes des grossistes ont avancé de 3,3 % pour s'établir à 59,1 milliards de dollars en janvier. Il s'agissait de leur plus important gain en pourcentage depuis novembre 2009.

Les économistes s'attendaient en moyenne à une croissance de 0,5 %, selon les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

« Le secteur automobile a alimenté les ventes des grossistes de façon insensée en janvier. Du moins, assez pour faire tourner certains regards, alors qu'il s'agit d'un indicateur économique généralement considéré comme de deuxième ordre », a observé l'économiste en chef de la Banque CIBC, Avery Shenfeld, dans un bref rapport.

Exprimées en volume, les ventes des grossistes ont réalisé une croissance de 3,4 % en janvier.

Ces données font suite à la publication de meilleurs chiffres que prévu pour les ventes des fabricants, la balance commerciale et la création d'emplois au Canada.

Les données sur les ventes au détail de janvier doivent être dévoilées mardi, tandis que celles sur l'inflation en février suivront vendredi.

Les ventes des grossistes ont progressé dans quatre des sept secteurs étudiés par Statistique Canada. Le secteur des véhicules automobiles et de leurs pièces a affiché une croissance de 17,1 % à 11,9 milliards de dollars en janvier, ce qui représentait sa première croissance en trois mois.

En excluant ce secteur, les ventes des grossistes affichaient une hausse de 0,3 % en janvier.

Le secteur des articles personnels et ménagers a vu les ventes de ses grossistes avancer de 3,0 % à 8,5 milliards, tandis que les ventes des produits alimentaires, des boissons et du tabac ont progressé de 0,2 % à 11,2 milliards.

Les ventes des grossistes du secteur des produits divers ont gagné 1,0 % pour se chiffrer à 7,4 milliards.

Les ventes en gros ont progressé dans six provinces en janvier. Les ventes en Ontario sont celles qui ont le plus contribué à la hausse nationale, avec leur gain de 6,0 %, à 30,5 milliards de dollars.

En Nouvelle-Écosse, les ventes ont augmenté de 6,0 % pour atteindre un sommet de 838,2 millions. Au Québec, elles ont fléchi de 0,1 % à 10,7 milliards de dollars.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer