Les revenus augmentent et les dépenses stagnent aux É.-U.

Les dépenses de consommation, moteur de la croissance... (PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Les dépenses de consommation, moteur de la croissance aux États-Unis, sont restées stables sur un mois en données corrigées des variations saisonnières tandis que les revenus ont progressé de 0,3% comme en novembre.

PHOTO ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
Washington

Les revenus des ménages ont légèrement augmenté en décembre aux États-Unis, mais leurs dépenses ont stagné, décevant les attentes des analystes, selon les données publiées lundi par le département du Commerce.

Les dépenses de consommation, moteur de la croissance, sont restées stables sur un mois en données corrigées des variations saisonnières tandis que les revenus ont progressé de 0,3% comme en novembre.

Les analystes s'attendaient à ce que les dépenses comme les revenus augmentent de 0,2%.

Le revenu disponible (après impôts) a également augmenté de 0,3%.

Le taux d'épargne des ménages américains, soit la part de leurs revenus après impôts qu'ils mettent de côté, est remonté à 5,5% contre 5,3% en novembre (chiffre révisé). Ce sommet déjà atteint en octobre est un plus haut depuis trois ans.

Les dépenses de consommation tirent la croissance du Produit intérieur brut (PIB) aux États-Unis. Celui-ci s'est établi à 0,7% au dernier trimestre 2015, ralentissant nettement par rapport aux 2% atteints au 3e trimestre. La croissance des dépenses de consommation notamment a décéléré au cours de ce 4e trimestre progressant de 2,2% d'octobre à décembre, selon la première estimation du PIB, contre +3% de juillet à septembre.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer