L'inflation ralentit au Canada

Les prix des aliments ont progressé de 4,6%... (Photo Martin Tremblay, archives La Presse)

Agrandir

Les prix des aliments ont progressé de 4,6% d'une année à l'autre en janvier au canada. Il s'agit de la hausse la plus prononcée depuis novembre 2011.

Photo Martin Tremblay, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le taux annuel d'inflation a diminué le mois dernier au Canada. Il se situait à 1,0%, comparativement à 1,5% en décembre.

Les économistes s'attendaient plutôt à observer un taux de 0,7% en janvier, selon Thomson Reuters.

Les prix de l'essence ont été en janvier à leur niveau le plus bas depuis avril 2009, selon Statistique Canada. Les prix à la pompe ont reculé de 26,9% en janvier, comparativement à l'année précédente.

La majeure partie de cette baisse est survenue au cours des six derniers mois. Depuis juin 2014, les prix de l'essence ont diminué de 33,9%, selon l'agence fédérale. Cette chute des prix du pétrole a fait reculer la valeur du dollar canadien. Le gouvernement canadien a repoussé son budget fédéral - généralement dévoilé en février ou mars - jusqu'à avril, au plus tôt, afin de bien évaluer quel effet aurait la chute des prix du pétrole sur les finances du pays.

Le faible coût de l'essence a par ailleurs contrebalancé la hausse des prix dans sept des huit catégories répertoriées dans le rapport de l'agence.

Statistique Canada révèle que le prix des aliments a augmenté de 4,6% en janvier, comparativement à l'année précédente, tandis que le coût du logement s'est élevé de 2,0% sur une base annuelle.

Les prix à la consommation ont diminué dans les quatre provinces de l'Atlantique au cours de la période de 12 mois se terminant en janvier. La baisse la plus marquée a été enregistrée à l'Île-du-Prince-Édouard, où les prix ont reculé de 1,9%. La baisse la plus faible de ces provinces, à 0,2%, a eu lieu au Nouveau-Brunswick.

L'indice des prix à la consommation s'est situé à 0,7% en janvier au Québec.

C'est cependant en Ontario que l'indice a le plus augmenté, une hausse de 1,6% comparativement à l'année précédente, qui s'explique en partie par les coûts plus élevés du gaz naturel, des vêtements et de l'assurance habitation.

L'indice de référence de la Banque du Canada, qui exclut certaines catégories volatiles comme l'énergie et les aliments, a augmenté de 2,2%, comme il l'avait fait en décembre. Les économistes avaient prédit une hausse de 2,1%. Sur une base mensuelle, l'indice de référence désaisonnalisé a augmenté de 0,2% en janvier, hausse identique à celle enregistrée en décembre.

Partager

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue techno

Le blogue techno

Deus Ex deux pour un

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

La question à 1 milliard

publicité

image title
Fermer