Le taux de chômage en baisse au pays, mais en hausse au Québec

La hausse de l'emploi en octobre est entièrement... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La hausse de l'emploi en octobre est entièrement attribuable aux personnes de 25 à 54 ans.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La Presse Canadienne
OTTAWA

Le marché de l'emploi canadien a accueilli 43 100 nouveaux travailleurs le mois dernier, tandis que le taux de chômage a retraité à 6,5 %, son plus faible niveau depuis novembre 2008, a indiqué vendredi Statistique Canada.

En comparaison avec le mois précédent, le taux de chômage a cédé 0,3 point de pourcentage, a précisé l'agence gouvernementale.

Les gains d'octobre surviennent alors que 74 100 emplois avaient été créés au pays en septembre. C'est la première fois depuis décembre 2012 que le rapport mensuel sur le marché de l'emploi fait état de deux mois consécutifs de croissance, a souligné l'agence.

Les économistes misaient en moyenne sur la perte de 5000 emplois en octobre et sur un taux de chômage inchangé, d'après les prévisions recueillies par Thomson Reuters.

Le ministre des Finances, Joe Oliver, a exceptionnellement choisi de commenter les chiffres sur le chômage lors d'une conférence de presse qui s'est déroulée une heure après le dévoilement du rapport.

«Bien que l'économie mondiale demeure fragile, nos gains d'emplois à long terme montrent que le plan de notre gouvernement conservateur pour l'économie fonctionne», a déclaré M. Oliver aux journalistes à Toronto.

«Comme je l'ai dit par le passé, nous ne nous fions pas aux chiffres d'un seul mois, mais lorsque nous avons deux mois [...] alors, bien sûr, nous commençons à voir une tendance, ce qui est très positif.»

Selon le rapport de Statistique Canada, l'emploi a progressé de 1 % par rapport à il y a un an, et les gains des deux derniers mois représentent environ les deux tiers de cette croissance.

Du côté des provinces, l'enquête dénote des gains au Manitoba, en Ontario, à l'Île-du-Prince-Édouard et en Nouvelle-Écosse, tandis que des pertes d'emplois ont été observées au Nouveau-Brunswick.

Au Québec, 14 200 emplois ont disparu le mois dernier, tous des postes à temps plein. Le taux de chômage québécois a avancé de 0,1 point de pourcentage à 7,7 % .

Le secteur canadien de la fabrication a gagné 33 200 emplois en octobre par rapport à septembre et affiche une croissance de 2 % par rapport à l'an dernier.

Par ailleurs, les données de Statistique Canada montrent que le secteur des ressources naturelles a éliminé 22 200 emplois en octobre et cumule un déclin de 6,2 % sur les 12 derniers mois.

Le taux de chômage a reculé de 0,9 point de pourcentage chez les jeunes de 15 à 24 ans en octobre, pour s'établir à 12,6 %, alors qu'un moins grand nombre d'entre eux étaient à la recherche d'un emploi. Cependant, sur une base annuelle, le nombre d'emplois pour cette catégorie d'âge a progressé de 39 000, soit 1,6 % .

Le ministre Oliver a estimé que les données sur les jeunes étaient prometteuses.

«Nous sommes à la recherche d'emplois permanents pour les jeunes et nous sommes très encouragés par les derniers chiffres», a-t-il déclaré.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer