Baisse de l'activité manufacturière de Philadelphie

La ville de Philadelphie.... (Photo Réjean Bourdeau, La Presse)

Agrandir

Photo Réjean Bourdeau, La Presse

La ville de Philadelphie.

Agence France-Presse
Washington

La baisse de l'activité manufacturière de la région de Philadelphie s'intensifie, selon l'indice de l'antenne locale de la banque centrale américaine (Fed) pour le mois de février publié jeudi.

Cet indicateur d'activité avancé, tombé dans le rouge en janvier, perd 6,7 points supplémentaires pour s'établir -12,5, son niveau le plus bas depuis juin, indique la Fed de Philadelphie sur son site internet, alors que la prévision médiane des analystes le donnait en terrain positif, à +1,5.

L'indicateur mesure la perception que les industriels de la troisième région de la Réserve fédérale (couvrant l'est de la Pennsylvanie, le sud du New Jersey et le Delaware) ont de la conjoncture à travers l'activité de leur société.

Il ne s'est affiché au-dessus de zéro (la limite entre hausse et baisse de l'activité) que trois fois au cours des dix derniers mois.

La dernière baisse de l'indice a été tirée par une chute de ses composantes mesurant les commandes nouvelles, les carnets de commandes et les stocks.

D'une manière générale, indique la Fed, les entreprises de la région prévoient que le recul de l'activité «sera de courte durée». Elles comptent en effet sur une hausse de la production sur l'ensemble du premier trimestre et s'attendent à une hausse des commandes et de leurs expéditions de produits finis pour les six mois à venir.

Philadelphie est une des premières métropoles des États-Unis et un des plus grands centres industriels du pays.

Selon l'indice Empire State, autre indicateur d'activité avancé publié vendredi par la Fed, l'activité manufacturière de la région de New York serait en train de se redresser après avoir reculé pendant six

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer