Moins de nouveaux chômeurs aux États-Unis

Agence France-Presse
Washington

Les nouvelles inscriptions au chômage sont tombées à leur plus bas niveau en exactement cinq ans aux États-Unis, selon des chiffres publiés jeudi par le département du Travail.

Le ministère a recensé le dépôt de 330 000 demandes d'allocations de chômage dans le pays du 13 au 19 janvier, en données corrigées des variations saisonnières, soit 1,5% de moins que la semaine précédente.

La prévision médiane des analystes donnait au contraire son indicateur en hausse, à 355 000 nouveaux chômeurs.

Un représentant du ministère a indiqué à la presse que l'État américain le plus peuplé, la Californie, n'avait transmis au gouvernement fédéral qu'une estimation partielle des nouvelles inscriptions sur son sol.

En moyenne sur un mois, l'indicateur du ministère apparaît en baisse pour la deuxième semaine de suite, à 351 750 demandes d'allocations de chômages hebdomadaires, son niveau le plus faible depuis le début du mois de mars 2008.

Cette mesure permet de se faire une idée plus précise de la tendance de l'indicateur, en lissant les aspérités liées à ses mouvements hebdomadaires provoquées notamment, comme en chaque début d'année, par une forte variation du facteur saisonnier d'une semaine à l'autre.

Selon le ministère, le nombre de nouveaux chômeurs indemnisés dans le pays a chuté de 26% en 2012 et quelque 5,7 millions de personnes touchaient une allocation de chômage à la date du 5 janvier.

Le taux de chômage officiel des États-Unis est resté en décembre à 7,8%, son niveau le plus faible en quatre ans et les derniers chiffres du gouvernement montrent que l'emploi dans le pays a connu en 2012 sa progression la plus forte en six ans (+1,4%).

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer