Les grands patrons moins pessimistes pour 2013

Agence France-Presse
Davos, Suisse

Les grands patrons sont moins pessimistes quant à leurs prévisions pour l'économie mondiale en 2013, par rapport à 2012, mais restent néanmoins prudents, selon une étude publiée mardi à Davos, en marge du Forum économique mondial (WEF).

Les grands patrons internationaux sont aussi moins confiants que l'année dernière, à propos des perspectives de croissance de leur propre société, selon l'étude du cabinet PricewaterhouseCoopers, qui a interrogé 1330 directeurs exécutifs dans 68 pays.

Seulement 28% des patrons ont déclaré qu'ils s'attendaient à un nouveau recul de l'économie mondiale en 2013, contre 48% en 2012. 52% des patrons interrogés estiment que la situation devrait rester stable.

Mais seulement 36% ont indiqué être «très confiants» dans les perspectives de croissance de leur propre société au cours des 12 prochains mois, à comparer avec 40% en 2012 et 48% en 2011.

«C'est un peu plus positif que l'année dernière» en termes de prévision pour l'économie mondiale, a déclaré Denny Nally, président de PricewaterhouseCoopers International, en présentant l'étude à Davos.

«Les directeurs généraux disant qu'ils s'attendent à une autre année difficile sur le plan économique» a-t-il dit, «le tableau n'est pas très sombre, mais nous sommes en présence d'une économie qui cherche à s'en sortir».

En dépit des mesures pour restaurer la confiance dans la zone euro, les patrons occidentaux ont été les plus pessimistes parmi les directeurs interrogés, avec 22% se déclarant très confiants en la croissance, soit moins que l'année dernière (27%).

Les patrons français sont particulièrement pessimistes, avec seulement 13% d'avis positifs.

Les patrons nord-américains, de la région Asie-Pacique, africains se sont aussi montrés moins confiants.

En revanche, les patrons sud-américains ont majoritairement répondu (53%) être confiants à court-terme, soit un peu plus que l'année dernière.

Par pays, ce sont les patrons russes qui sont le plus confiants, avec 66% d'entre eux se montrant très positifs pour 2013.

Interrogés sur leurs craintes, les patrons ont placé au premier rang de leurs préoccupations l'incertitude liée à la situation économique.

D'autres sujets d'inquiétude sont les déficits budgétaires, la «sur-régulation», le manque de stabilité des marchés de capitaux, et «le poids de plus en plus lourd des impôts».

Le Forum économique mondial réunit chaque année à Davos les principaux dirigeants et leaders mondiaux.

Le Forum commence ses travaux mercredi, après une ouverture formelle mardi soir, et dure jusqu'à samedi.

Partager

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue techno

Le blogue techno

Un exercice fascinant

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

La maison à 1 million

publicité

publicité

image title
Fermer