Hausse des profits des sociétés canadiennes

Les industries de la fabrication ont mené l'augmentation... (Photo fournie par Toyota)

Agrandir

Photo fournie par Toyota

Les industries de la fabrication ont mené l'augmentation dans l'ensemble, ayant représenté près de 30% de l'accroissement de 2,6 milliards enregistré par rapport au deuxième trimestre.

La Presse Canadienne
Ottawa

Les sociétés canadiennes ont réalisé des bénéfices d'exploitation de 72,2 milliards de dollars au troisième trimestre, en hausse de 3,7% par rapport au trimestre précédent, a indiqué mardi Statistique Canada. Cela fait suite à un recul de 7% au deuxième trimestre.

Les bénéfices d'exploitation ont progressé dans 14 des 22 industries. Les industries de la fabrication ont mené l'augmentation dans l'ensemble, ayant représenté près de 30% de l'accroissement de 2,6 milliards enregistré par rapport au deuxième trimestre.

Dans le secteur non financier, les bénéfices d'exploitation ont augmenté de 3,7% au troisième trimestre pour s'établir à 52,9 milliards, après une baisse de 5,7% enregistrée au trimestre précédent. La majorité de la hausse du troisième trimestre provient des industries de la fabrication, tandis que la plupart des autres industries non financières ont peu varié.

Dans le secteur financier, les bénéfices d'exploitation ont atteint 19,2 milliards, en hausse de 3,7%, après avoir diminué de 10,5% au deuxième trimestre. La plupart des augmentations enregistrées au troisième trimestre étaient attribuables aux entreprises d'intermédiation financière par le biais de dépôts.

Les bénéfices d'exploitation des industries de la fabrication se sont élevés à 12,4 milliards au troisième trimestre, en hausse de 6,3%.

Des 13 industries de la fabrication, quatre ont déclaré une hausse, menée par les fabricants de produits du pétrole et du charbon. Leurs bénéfices d'exploitation ont augmenté de 54,2% pour atteindre 4,3 milliards, la production s'étant redressée après des interruptions partielles d'activités dans plusieurs usines à des fins de réoutillage et de travaux d'entretien.

Sans cette progression des bénéfices d'exploitation dans l'industrie de la fabrication de produits du pétrole et du charbon, les bénéfices des industries de la fabrication auraient diminué de près de 800 millions.

Les bénéfices des fabricants de produits chimiques et de produits en plastique et en caoutchouc ont reculé de 11,7% pour se fixer à 1,8 milliard. Les bénéfices d'exploitation des fabricants de véhicules automobiles et de pièces ont reculé de 18,9% pour s'établir à 768 millions. Les bénéfices de l'industrie de la première transformation des métaux ont diminué de 19,4% pour se chiffrer à 624 millions.

Les bénéfices de l'industrie de l'information et de l'industrie culturelle se sont chiffrés à 5,5 milliards, en hausse de 7,6%. Cet accroissement est surtout attribuable à l'industrie des télécommunications, dont les bénéfices ont augmenté de 8,1% pour se fixer à 4 milliards. Les bénéfices de l'industrie du transport et de l'entreposage se sont accrus de 14,6% pour se situer à 2,9 milliards. Les bénéfices de l'industrie de l'extraction du pétrole et du gaz et des activités de soutien ont reculé de 1,3% pour s'établir à 2,2 milliards. Les bénéfices des détaillants ont progressé de 1,8% pour atteindre 4,1 milliards, et ceux des grossistes se sont chiffrés à 5,8 milliards, en hausse de 3,4%.

La hausse de 3,7% enregistrée dans le secteur financier au troisième trimestre était principalement attribuable aux entreprises d'intermédiation financière par le biais de dépôts, qui ont vu leurs bénéfices d'exploitation augmenter de 7,2% pour s'établir à 10,7 milliards. Parallèlement, les bénéfices des sociétés d'assurance ont reculé de 11,7% pour s'établir à 1,3 milliard.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer