Baisse du moral des ménages américains

Sur le même thème

La version finale du mois de juin de...

Agrandir

La version finale du mois de juin de l'indice de confiance des consommateurs a été publié vendredi matin par l'Université du Michigan.

Agence France-Presse
Washington

Le moral des ménages américains s'est fortement replié en juin, tombant au plus bas depuis le début de l'année, notamment à cause de craintes sur l'emploi, selon l'indice de confiance des consommateurs publié vendredi par l'Université du Michigan.

Après avoir atteint en mai son niveau le plus élevé depuis 2007, cet indice a reculé de 6,1 points à 73,2, son niveau le plus bas depuis le début de l'année, selon le résultat définitif de cette enquête pour le mois de juin.

Une première estimation publiée à la mi-juin le donnait à 74,1 et les analystes tablaient sur une confirmation de ce chiffre.

La baisse de cet indice de confiance intervient après neuf mois consécutifs d'amélioration du moral des ménages aux Etats-Unis.

Ce recul est notamment dû à la baisse de l'évaluation par les ménages américains de la situation économique, ont noté les économistes du cabinet RDQ Economics. Cette composante de l'indice a en effet été révisée à 73,2 pour juin après une première estimation de 74,1, alors qu'en mai elle s'élevait à 79,3.

«L'affaiblissement de la reprise du marché du travail a clairement affecté le moral des ménages et ce déclin est similaire à celui montré par l'indice de confiance des consommateurs du Conference Board», a noté Cooper Howes, de la banque Barclays.

Cet indice publié mardi a en effet montré que le moral des ménages avait baissé en juin pour le quatrième mois d'affilée aux États-Unis, pour s'établir à 62,0, son niveau le plus faible depuis janvier.

«Les consommateurs sentent que le marché du travail s'affaiblit», a noté Jeffrey Greenberg, de la banque Nomura.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer