Un sommet des ministres du G20 sous le signe de l'incertitude américaine

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau... (Chris Young, La Presse canadienne)

Agrandir

Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau

Chris Young, La Presse canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Le ministre canadien des Finances, Bill Morneau, devrait vanter les mérites du commerce multilatéral bien réglementé, cette semaine, alors que lui et ses homologues du G20 accueilleront autour de leur table un nouveau venu: le secrétaire au Trésor de l'administration de Donald Trump.

Un haut responsable aux Finances a indiqué à des journalistes, sous le couvert de l'anonymat, que cette rencontre des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales des pays du G20, en Allemagne, devrait être dominée par l'incertitude entourant les orientations économiques que prendra le président des États-Unis.

Et M. Morneau sera sans doute très populaire lors des discussions formelles et informelles avec ses homologues à Baden-Baden, vendredi et samedi. C'est que le ministre canadien a déjà rencontré de hauts responsables de l'administration Trump, dont le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, qui fera ses débuts à ce sommet du G20.

Les ministres et gouverneurs voudront certainement que M. Morneau les éclaire un peu sur les grandes incertitudes qui planent sur Washington, notamment la réforme de la fiscalité et le protectionnisme - une tendance déjà bien présente dans certains pays du G20.

Les ministres des Finances mettront la table cette semaine pour le sommet des chefs d'État et de gouvernement des pays du G20, en juillet à Hambourg, auquel le président Trump devrait assister pour la première fois.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer