La vie dorée de Farid Bedjaoui

Issu d'une famille aisée et influente, Farid Bedjaoui a toujours mené une vie... (Photo Adam Berry, archives Bloomberg News.)

Agrandir

Photo Adam Berry, archives Bloomberg News.

Issu d'une famille aisée et influente, Farid Bedjaoui a toujours mené une vie dorée, de Majorque, en Espagne, à Paris, en passant par Dubaï et surtout Montréal, base actuelle du clan familial, où serait investie une grande partie de sa fortune.

Farid Bedjaoui, 44 ans, a immigré à Montréal il y a une vingtaine d'années, en compagnie de ses parents et de ses frères Réda et Ryad. La famille arrivait de France, où elle a longtemps vécu. Les Bedjaoui y avaient acquis un appartement de près de

300 m2 dans un hôtel particulier de l'avenue Foch, à Paris, secteur où le prix moyen au mètre carré est de 15 000$. Le patrimoine familial comprend aussi un yacht et une immense villa dans l'île espagnole de Palma de Majorque, refuge de milliardaires.

Farid Bedjaoui a d'abord étudié à l'Université de Montréal, où il a obtenu un baccalauréat en économie en 1992, puis à HEC. Ses études achevées, il s'est lancé dans les affaires avec ses deux frères. Le trio a lancé Bédex Agrofood International et Mexicafé, deux firmes spécialisées dans l'import-export de produits alimentaires, en particulier de café. Aujourd'hui, les deux entreprises ne seraient plus en activité, même si elles ne sont pas officiellement radiées du registre des entreprises.

Farid Bedjaoui... (Photo tirée d'Internet) - image 2.0

Agrandir

Farid Bedjaoui

Photo tirée d'Internet

Dubaï

Au début des années 2000, Farid Bedjaoui s'est installé à Dubaï où il a créé Ryan Asset Management FZ, société d'investissement à laquelle dès 2003 la firme algérienne Sonatrach a confié la somme de 2 milliards de dollars. C'est aussi à Dubaï qu'est situé le siège d'OGEC, firme spécialisée dans les projets pétroliers et gaziers. Farid Bedjaoui est alors devenu l'interlocuteur incontournable entre Sonatrach et les entreprises multinationales qui veulent décrocher de juteux contrats en Algérie.

Selon les médias algériens, tandis que Farid Bedjaoui semblait passer l'essentiel de son temps dans sa propriété de 3000 m2 à Dubaï, ce sont ses deux frères Ryad et Reda qui étaient chargés d'investir au Canada une partie de sa fortune et de ses commissions.

Montréal

Ryad Bedjaoui est l'unique dirigeant et actionnaire officiel de Bami Capital, société de portefeuille qui offre ses services à des investisseurs souhaitant s'établir au Canada et en Europe. Son bureau est situé au 18e étage du 1, Westmount Square. L'endroit, qui offre une vue imprenable sur Montréal, abrite aussi le consulat honoraire de la République de Bulgarie et deux autres firmes. Ryad Bédjaoui était absent lors du passage de La Presse, a affirmé une employée visiblement perturbée par cette visite impromptue. Il n'a jamais rappelé La Presse.

Il a aussi fait parler de lui en 2011 lors de son acquisition pour 3,7 millions, par l'entremise d'une société à numéro, de trois terrains contigus de 2000 m2 au total, à Westmount. Une transaction considérée comme spectaculaire. Le lot est aujourd'hui propriété d'une fiducie.

Ryad réside à L'Île-des-Soeurs, dans une maison cossue enregistrée au nom de sa femme, avocate chez Bami Capital. L'entrée est surplombée par une caméra de surveillance, tout comme la maison voisine, où ont longtemps résidé les parents avant leur déménagement dans un immeuble luxueux des environs.

Les noms de Farid et de Ryad figurent parmi les gouverneurs de la Fondation de l'Hôpital de Montréal pour enfants, dans la catégorie Platine (dons de 1000$ à 4999$).

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer