La croissance restera faible au Canada, selon l'OCDE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
L'OCDE continue de signaler une croissance faible au Canada et au Japon, selon... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Photo Bloomberg

Agence France-Presse
Paris

L'OCDE continue de signaler une croissance faible au Canada et au Japon, selon les indicateurs composites avancés, publiés lundi par l'organisme.

Ces indicateurs, justement conçus pour anticiper les points de retournement de l'activité par rapport à sa tendance, signalent encore une croissance soutenue aux États-Unis et au Royaume-Uni, selon le club des pays riches.

L'affaiblissement de la croissance va se poursuivre dans les prochains mois dans l'ensemble de la zone euro, notamment en France et en encore plus en Allemagne, à l'exception d'une stabilisation en Italie.

En Italie, troisième économie de la zone euro en pleine récession, «un point de retournement dans le cycle commence à se profiler», explique l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) qui avait déjà perçu le mois dernier des signes d'une «possible» stabilisation.

Parmi les pays émergents, les indicateurs avancés confirment une stabilisation en Chine après une phase de ralentissement. En Inde, «des signes d'une éventuelle stabilisation semblent émerger», ajoute l'OCDE.

Au Brésil en revanche, l'indicateur «semble montrer que la dynamique de croissance positive annoncée ces derniers mois se dissipe», tandis qu'elle reste faible en Russie.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer