L'Allemagne demande à l'UE de faire pression sur le Canada

La chancellière allemande, Angela Merkel.... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

La chancellière allemande, Angela Merkel.

La Presse Canadienne
Ottawa

Des documents récemment rendus publics démontrent que l'Allemagne fait pression sur l'Union européenne pour qu'elle exige du Canada une ouverture totale aux investissements étrangers.

Dans une note transmise aux représentants européens qui négocient un accord de libre-échange avec le Canada, l'Allemagne affirme que les entreprises européennes qui désirent investir au Canada ne devraient pas être assujetties à la Loi sur Investissement Canada.

C'est cette loi qu'Ottawa utilise actuellement pour exiger des concessions et contrôler le comportement d'une entreprise publique chinoise qui tente d'acheter la société énergétique Nexen, de Calgary.

La note obtenue par La Presse Canadienne est datée du 25 octobre, avant le début de la plus récente ronde de négociations à Bruxelles.

Berlin demande aussi aux négociateurs d'exiger un plus grand accès au secteur bancaire canadien.

Mais au moins un expert commercial estime que les chances de succès de l'Europe sont minces, puisque ces demandes portent sur des aspects qui se trouvent au coeur même du fonctionnement du régime d'investissements du Canada.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer