La Chine deviendra la 1re puissance mondiale dès 2016

«Les États-Unis devraient céder leur place de première... (PHOTO AFP)

Agrandir

PHOTO AFP

«Les États-Unis devraient céder leur place de première économie du monde à la Chine, dès 2016», précise l'OCDE dans son rapport sur la croissance mondiale à l'horizon 2060.

Agence France-Presse
Paris

Les États-Unis perdront leur place de première puissance mondiale, dépassés par la Chine en 2016 puis par l'Inde, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) publié vendredi.

Dans son rapport sur la croissance mondiale à l'horizon 2060, l'OCDE table sur une croissance de l'économie mondiale de 3 % par an en moyenne, avec des différences marquées entre les économies de marché émergentes et celles des pays avancés.

«L'équilibre de la puissance économique va fortement basculer au cours des 50 prochaines années», selon l'organisation regroupant les pays les plus riches de la planète.

«Les États-Unis devraient céder leur place de première économie du monde à la Chine, dès 2016», précise l'organisation.

Puis le PIB de l'Inde devrait à son tour dépasser celui des États-Unis «sur le long terme».

«La crise économique que nous avons vécu pendant les cinq dernières années finira par être surmontée, mais le monde de nos enfants et petits-enfants sera peut-être nettement différent du nôtre», estime le secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, cité dans l'étude.

«Du fait de leurs forts taux de croissance, le PIB total de la Chine et de l'Inde dépassera celui des sept plus grandes économies mondiales (le G7) d'ici 2025. Il sera 1,5 fois plus important d'ici 2060, alors qu'en 2010, il ne comptait que pour moins de la moitié du PIB du G7», relate notamment l'OCDE.

Les économiques vieillissantes, comme le Japon et celles de la zone euro, devraient, quant à elles, progressivement céder du terrain face aux pays dont la population est plus jeune, tels que l'Indonésie et le Brésil.

En Europe, la France devrait notamment voir son taux de croissance monter à 2 % d'ici 2030 puis retomber à 1,4 % entre 2030 et 2060.

Selon ce même rapport, la croissance française dépasserait celle de l'Allemagne qui atteindra 1,3 % d'ici 2030 et 1 % entre 2030 et 2060.

De manière générale, «l'écart existant actuellement entre le niveau de vie des marchés émergents et celui des économies avancées devrait se rétrécir en 2060,» souligne encore l'OCDE.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer