L'OMC juge illégales les taxes de la Chine sur l'acier des É-U

Dossiers  »

À l'international

À l'international

Découvrez notre dossier sur les nouvelles économiques internationales »

Un travailleur de l'industrie de l'acier.... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Un travailleur de l'industrie de l'acier.

Agence France-Presse
Genève

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) a jugé vendredi que les droits de douane imposés par la Chine à l'importation des États-Unis de certains aciers laminés en bobine étaient illégales, dans un rapport publié à Genève.

Washington avait saisi l'organisation en septembre 2010, estimant que des mesures violaient une série d'accords, en particulier celui du GATT de 1994, ceux de l'OMC et les accords anti-dumping.

Un groupe spécial constitué sur cette question a retenu une majorité des objections soulevées par Washington.

Dans ses recommandations, le groupe a constaté que «la Chine a agi d'une manière incompatible avec certaines dispositions» des accords anti-dumping et a appelé Pékin à se «mettre en conformité» avec les réglementations du commerce international.

Ce contentieux concerne l'imposition par Pékin de droits de douane sur de l'acier électrique à grains orientés laminé en bobine.

Les États-Unis avaient contesté le droit de Pékin d'imposer des droits de douane au prétexte que l'acier américain aurait été vendu à des prix artificiellement bas sur leur marché et subventionné.

Immédiatement après la publication de ce rapport, la représentation chinoise à l'OMC à Genève a publié un communiqué se félicitant de trois points en sa faveur du rapport et annonçant que pour les autres points «la Chine va poursuivre son examen et se réserve le droit de faire appel».

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer