Le FMI redit n'avoir aucun projet de financer l'Espagne

Dossiers  »

À l'international

À l'international

Découvrez notre dossier sur les nouvelles économiques internationales »

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI),... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde

Agence France-Presse
Washington

Le Fonds monétaire international a réaffirmé jeudi n'avoir aucun projet d'assistance financière pour l'Espagne et a appelé le gouvernement espagnol à poursuivre ses efforts de redressement des comptes publics et de l'économie.

«Il n'y a pas de demande d'assistance financière au FMI ni de plan au FMI en vue d'une assistance de ce genre», a affirmé lors d'un point de presse à Washington le porte-parole de l'institution, Gerry Rice.

Ce porte-parole a également précisé qu'il n'y avait «pas de discussions sur l'apport de fonds du FMI dans les mécanismes paneuropéens», en référence au Fonds européen de stabilité financière (FESF) et au Mécanisme européen de stabilité (MES).

M. Rice était interrogé sur le niveau inquiétant atteint par les taux d'intérêts espagnols, avec des rendements pour les obligations à 10 ans qui jeudi ont approché 7% et atteint un écart record avec l'Allemagne. Il a redit son soutien à la politique du premier ministre Mariano Rajoy.

«L'Espagne a pris la bonne décision en choisissant d'obtenir un soutien pour son secteur financier. La taille du financement donne l'assurance que les besoins de financement des banques espagnoles seront entièrement satisfaits», a déclaré le porte-parole, en référence au plan d'aide européen annoncé la semaine précédente pour renflouer ces banques.

«Il est aussi important, dans le même temps, que le programme de réformes que le gouvernement espagnol a entrepris, continue d'être mis en oeuvre», a ajouté M. Rice.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer