Les «descentes du ciel» seront interdites au Japon

Sur le même thème

Le premier ministre Taro Aso et son gouvernement... (Photo: Associated Press)

Agrandir

Photo: Associated Press

Le premier ministre Taro Aso et son gouvernement sévissent contre ce type de conflit d'intérêts au sein des autorités réglementaires.

Le gouvernement japonais a adopté mercredi une ordonnance interdisant la pratique de l'«amakudari» («descente du ciel»), très répandue au Japon.

Cette pratique consiste pour d'anciens fonctionnaires à rejoindre, après leur retraite, des entreprises qu'ils étaient auparavant chargés de réglementer.Cette ordonnance, adoptée par le gouvernement du premier ministre Taro Aso, entrera en vigueur en janvier prochain. Au même moment, une agence spécialisée sera créée pour aider les fonctionnaires retraités à se reconvertir dans le privé et les empêcher de négocier directement leur embauche avec les sociétés.

L'«amakudari» est une pratique accusée de favoriser la corruption, les anciens fonctionnaires reconvertis dans le privé ayant tendance à mettre à contribution leurs réseaux dans l'administration pour obtenir un traitement favorable ou de juteux marchés publics à leur nouvel employeur.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer