Couvent 1420, Mont-Royal: Cette fois, c'est la bonne, assure le promoteur

L'ancien couvent du 1420, Mont-Royal sera transformé en... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

L'ancien couvent du 1420, Mont-Royal sera transformé en 180 condos de prestige, dont le prix moyen tourne autour du million. Le livraison est attendue à l'été 2020.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

La saga entourant l'ancienne maison mère des Soeurs des Saints-Noms-de-Jésus-et-de-Marie, à Outremont, tire à sa fin, s'il faut en croire Daniel Revah, président de Corev.ca, le nouveau maître des lieux.

Le promoteur du projet Outremont sur la montagne,... (Photo André Pichette, La Presse) - image 1.0

Agrandir

Le promoteur du projet Outremont sur la montagne, Daniel Revah, président de la société Corev.ca

Photo André Pichette, La Presse

Une unité-modèle de 2500 pieds carrés a été... (Photo André Pichette, La Presse) - image 1.1

Agrandir

Une unité-modèle de 2500 pieds carrés a été aménagée. La hauteur du plafond permet d'équiper la cuisine d'une échelle afin de pouvoir accéder aux armoires du haut.

Photo André Pichette, La Presse

Le promoteur et entrepreneur général est devenu l'unique propriétaire du 1420, Mont-Royal, l'été dernier, quand il a racheté les parts de son ancien partenaire Olivier Leclerc. Les travaux ont commencé en septembre dernier. La livraison des copropriétés est prévue à l'été 2020.

Corev entend aménager 180 unités de prestige dans le projet baptisé Outremont sur la montagne. La valeur de l'investissement établie en fonction du prix de vente des unités atteint les 200 millions.

Les logements disposeront d'une superficie variant de 700 à 3800 pieds carrés et seront dotés de plafonds de 14 pieds et plus. Les prix commencent à 500 $ le pied carré. C'est du tout-inclus : taxes, stationnement et électroménagers allemands de marque Gaggenau.

En affaires depuis 30 ans, le président de Corev termine la construction de la tour de 40 étages Tom Condos, rue Union, près du square Phillips. On lui doit aussi les copropriétés haut de gamme du 215, Redfern, à Westmount, site des anciens bureaux du Reader's Digest.

Par rapport à la version du projet poussée par le promoteur précédent, « c'est un peu plus luxueux, il y a un peu plus de services. On va un peu plus loin », dit Daniel Revah.

Toute une panoplie de services sera offerte aux copropriétaires du 1420 : conciergerie, piscines intérieure et extérieure, bistro privé, gym et même jardin urbain au sous-sol.

Les Outremontais qui « cassent » maison ont peu d'options pour se reloger dans le quartier sans descendre de gamme. Outremont sur la montagne vient combler cette lacune.

UN OPPOSANT DOUTE DE SON SUCCÈS

Défenseur de la vocation institutionnelle de la propriété et membre du Rassemblement pour la sauvegarde du 1420, Mont-Royal, l'architecte et professeur émérite Jean-Claude Marsan doute toutefois de la réussite du projet.

Selon lui, les unités donnant sur la cour intérieure sont trop sombres et peineront à trouver preneurs. Les logements du côté ouest seront dérangés durant la belle saison par les utilisateurs du terrain de soccer voisin.

« On posera des fenêtres avec vitrage triple côté ouest, répond Sabine Karsenti, directrice des ventes. Pour ce qui est des unités donnant sur la cour intérieure, Mme Karsenti, qui est aussi actrice, fait valoir qu'elles sont moins bruyantes que les unités en façade. Certains acheteurs préfèrent la tranquillité. »

Au chapitre des ventes, justement, le promoteur déclare être en avance sur ses prévisions. Trente-six contrats sont signés, soutient la directrice des ventes, autant des unités en façade, donnant sur la forêt ou sur la cour intérieure.

« Ça vient de partout : Outremont, Westmount, Hampstead, L'Île-des-Soeurs. »

- Daniel Revah, président de Corev

« Avec le nouveau REM [Réseau électrique métropolitain qui arrêtera à la station Édouard-Montpetit, à deux minutes à pied], on peut aller partout », précise M. Revah.

Le sentier de la montagne qui passe sur la propriété restera ouvert. La chapelle restera intacte et son accès au public est garanti pour 10 ans. Elle sera accessible sur réservation. « J'ai décidé de m'impliquer dans l'immeuble quand je suis entré dans la chapelle », confie Daniel Revah.

Une saga qui aura duré près de 15 ans

L'Université de Montréal rachète le couvent en 2003 pour environ 15 millions. En raison des coûts élevés pour le rénover et de l'ouverture prochaine du campus Outremont, l'institution accepte une offre d'achat du promoteur Catania en 2008. L'UdeM décide de ne pas prolonger l'option d'achat en 2012 quand Catania est le sujet d'allégations à la commission Charbonneau. Olivier Leclerc rachète le couvent de l'Université en 2016 pour 29,5 millions. Daniel Revah devient l'associé de M. Leclerc à la mi-2016. Des divergences apparaissent entre les deux associés. Début 2017, M. Leclerc demande la liquidation de sa société de gestion. L'immeuble est remis sur le marché. Corev remporte la mise et l'ancien couvent.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer