Le marché immobilier torontois fait baisser l'indice des prix

L'indice pour la région de Toronto, le plus... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

L'indice pour la région de Toronto, le plus grand marché de l'habitation au pays, a chuté de 2,7 % sur une base mensuelle.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

La baisse des prix des logements torontois observée en septembre a fait baisser l'indice de prix de maison Teranet-Banque Nationale, qui connaissait ainsi son premier déclin mensuel depuis janvier 2016.

L'indice national, qui comprend 11 villes, a retraité de 0,8 % en septembre par rapport au mois précédent. Il s'agissait de son plus important recul depuis septembre 2010.

L'indice pour la région de Toronto, le plus grand marché de l'habitation au pays, a chuté de 2,7 % sur une base mensuelle.

Selon David Madani, économiste principal pour le Canada chez Capital Economics, un ralentissement prononcé de l'inflation des prix est inévitable pour les mois à venir.

«Et avec les hausses de taux d'intérêt et le resserrement vraisemblablement significatif des règles sur le financement hypothécaire, plus tard cette année, le pire est encore à venir», a affirmé M. Madani.

Les ventes de maisons ont reculé à Toronto depuis le mois d'avril, lorsque le gouvernement ontarien est intervenu pour tenter de calmer le marché - notamment en imposant une nouvelle taxe visant les acheteurs étrangers.

La Banque du Canada a aussi haussé son taux d'intérêt directeur à deux reprises cette année, ce qui a forcé les grandes banques à faire de même avec leurs taux préférentiels et fait grimper le coût des hypothèques à taux variables. Le coût des nouvelles hypothèques à taux fixe a aussi progressé ces derniers mois puisque les rendements du marché obligataire ont augmenté.

Outre Toronto, l'indice de prix de maison de la ville de Québec a cédé 2,3 %, tandis que celui de Hamilton a glissé de 1,9 %, celui de Halifax, de 0,4 % et celui de Winnipeg, de 0,3 %.

L'indice de Victoria est resté stable, tandis que celui de Vancouver a augmenté de 1,3 %. L'indice de prix de maison de Calgary a avancé de 0,7 %, tandis que ceux de Montréal et d'Ottawa-Gatineau ont progressé de 0,3 %, et celui d'Edmonton, de 0,2 %.

Par rapport à l'an dernier, l'indice composé national calculé par Teranet et la Banque Nationale a grimpé de 11,4 %.

Sur une base annuelle, l'indice de Toronto a gagné 18,0 %, tandis que celui de Hamilton a pris 19,5 % et celui de Victoria, 14,7 %. L'indice de Vancouver a grimpé de 10,5 % par rapport à septembre 2016.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer