Les ventes résidentielles grimpent de 10% en juin à Montréal

Au total, 3952 propriétés ont été vendues le... (Photo Olivier PontBriand, Archives La Presse)

Agrandir

Au total, 3952 propriétés ont été vendues le mois dernier, le nombre le plus élevé pour un mois de juin depuis les huit dernières années.

Photo Olivier PontBriand, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Les ventes résidentielles ont augmenté de 10 pour cent en juin dans la région montréalaise par rapport au même mois l'an dernier, selon les données de la Chambre immobilière du Grand Montréal. Cette hausse serait attribuable à la vigueur du marché des copropriétés.

Au total, 3952 propriétés ont été vendues le mois dernier, un sommet pour un mois de juin dans les huit dernières années.

Ces données sont publiées au moment où certains craignent que la taxe de 15 pour cent imposée aux acheteurs étrangers dans la grande région de Toronto ait un effet sur la deuxième plus grande ville du pays.

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a déjà indiqué qu'il ne prévoyait pas imposer une telle taxe, puisque les ventes à des acheteurs étrangers ne représentaient qu'environ 1,5 pour cent des ventes dans la région de Montréal dans les neuf premiers mois de 2016, selon la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

Les ventes résidentielles ont été en hausse de 17 pour cent sur l'île de Montréal en juin par rapport à l'an dernier. Les ventes de copropriétés ont affiché une croissance annuelle de 20 pour cent. Il s'agissait d'un deuxième mois de hausse consécutif pour ce secteur. Les ventes de maisons unifamiliales ont quant à elles augmenté de quatre pour cent .

Le prix moyen d'une résidence dans la région de Montréal a été de 362 207 $ en juin, une hausse de six pour cent comparativement à l'an dernier. Le prix moyen d'une maison unifamiliale a crû de neuf pour cent, à 396 367 $.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer