Céline Dion a vendu son domaine de Jupiter Island

La demeure que vient de vendre Céline Dion...

Agrandir

La demeure que vient de vendre Céline Dion a vendre en Floride sur Jupiter Island. Photo fournie par Sotheby's Quebec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvon Laprade

Collaboration spéciale

La Presse

La chanteuse Céline Dion vient de vendre son domaine de Jupiter Island à un riche homme d'affaires américain, a appris La Presse. L'acheteur a damé le pion à un homme d'affaires québécois qui s'apprêtait à faire une offre d'achat pour la spectaculaire propriété floridienne.

La demeure de Céline Dion en Floride.... (Photo fournie par Sotheby’s Quebec) - image 1.0

Agrandir

La demeure de Céline Dion en Floride.

Photo fournie par Sotheby’s Quebec

L'identité de l'acheteur américain, qui gagne sa vie dans le monde de la finance, demeure inconnue, tout comme celle de l'acheteur québécois potentiel. « La transaction s'est finalisée la semaine dernière », confirme le courtier Joseph Montanaro, chargé de vendre la propriété. Il n'a pas voulu dévoiler le prix de vente pour des raisons de confidentialité, mais il précise qu'il « s'approche du prix demandé », qui avait été ramené à 38,5 millions US, en janvier dernier. 

Rappelons que Céline Dion, qui vit à Las Vegas, avait réduit substantiellement le prix demandé pour son domaine, disant vouloir « passer à autre chose » après la mort de son mari René Angelil, avait alors rapporté son courtier. « Je crois qu'elle est soulagée, maintenant que tout est complété », a précisé le courtier de la firme Sotheby's International, hier. 

Chose certaine, l'acheteur, actif dans la région métropolitaine de New York, a eu une véritable aubaine. Il est acquis qu'il a payé beaucoup moins cher que le prix de construction, en 2010. Il y a trois ans, lors de sa mise en vente, la chanteuse demandait 72,5 millions US pour son domaine sous les palmiers. Il y a quelques mois, le prix a été ramené à 38,5 millions US, ce qui représentait une diminution de près de 50 % par rapport au prix de départ. 

DIX VISITES EN QUATRE MOIS 

Le courtier maintient qu'il ne s'agit pas d'une « vente de feu », en dépit de la forte diminution du prix réclamé par la chanteuse et son équipe. 

Il n'en demeure pas moins que les visiteurs « sérieux » se sont mis à défiler pour faire un tour guidé de la propriété après le « réajustement » de prix. « Il y a eu plus de 10 visites entre janvier et avril, relève Joseph Montanaro. Il y avait beaucoup d'intérêt pour cette magnifique propriété. » 

Parmi les visiteurs, il confirme qu'il y a eu un acheteur d'origine chinoise « qui était aussi un fan de Céline Dion ». Son offre a toutefois été jugée insuffisante. Fait à souligner, il s'en est fallu de peu, à la toute fin, pour que le domaine en bord de mer passe entre les mains d'un homme d'affaires du Québec.

Celui-ci s'apprêtait à déposer son offre lorsque le « concurrent » américain s'est manifesté. « Il était déçu de ne pouvoir acheter la propriété, qui l'intéressait, note le courtier. Mais en immobilier, tout est une question de timing. » 

L'acheteur américain fera de sa nouvelle propriété de Jupiter Island sa résidence secondaire. Il pourra inviter ses amis et ses relations d'affaires, étant donné que le domaine compte 24 chambres, un parc aquatique et une plage privée. 

Rappelons qu'il s'agit de la deuxième propriété de Céline Dion à trouver preneur en l'espace d'un peu plus d'un an. En février 2016, la chanteuse avait vendu, encore une fois à perte, soit 10 millions, le château de l'île Gagnon, à Laval, qui en valait plus du double.

UN DOMAINE VENDU AU RABAIS

72 millions US : Prix de vente initial (2013) 

62,9 millions US : Prix révisé (printemps 2014) 

45,5 millions US : Prix rajusté (printemps 2016) 

38,5 millions US : Nouveau prix (13 janvier 2017)




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer