Exclusif

Prével veut garder les familles au centre-ville

À terme, Union sur le Parc comptera deux... (illustration fournie par Prével)

Agrandir

À terme, Union sur le Parc comptera deux tours de 20 étages qui côtoieront 30 000 pieds carrés d'espaces verts. Il comportera 375 unités, de 316 à 1659 pieds carrés, dont quatre maisons de ville, à des prix allant de 140 000 $ à 709 000 $.

illustration fournie par Prével

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Groupe Prével dévoile aujourd'hui Union sur le Parc, un troisième projet immobilier en sept ans dans le Village Shaughnessy, quartier central éclectique à l'est d'Atwater et à l'ouest de l'Université Concordia.

Projet immobilier Union sur le Parc... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR PRÉVEL) - image 1.0

Agrandir

Projet immobilier Union sur le Parc

ILLUSTRATION FOURNIE PAR PRÉVEL

Projet immobilier Union sur le Parc... (ILLUSTRATION FOURNIE PAR PRÉVEL) - image 1.1

Agrandir

Projet immobilier Union sur le Parc

ILLUSTRATION FOURNIE PAR PRÉVEL

REVITALISATION

Prével a un béguin pour le Village Shaughnessy. Avec Union sur le Parc, le promoteur y ajoute un projet à ses précédents Le Séville et S sur le Square.

« C'est un des quartiers les plus densément peuplés au Canada, note Laurence Vincent, vice-présidente, ventes et marketing, de Groupe Prével. Il était autrefois déstructuré, en déclin depuis la fermeture du Forum, avec des commerces à l'abandon. C'est aujourd'hui un quartier en pleine revitalisation, à l'énergie et à la lumière différentes, où il y a un tel sentiment d'appartenance. La Ville a notamment rénové le square Cabot. On a vraiment l'impression que le quartier a repris vie ! »

UNITÉS FAMILIALES

À terme, Union sur le Parc comptera deux tours de 20 étages qui côtoieront 30 000 pieds carrés d'espaces verts. Il comportera 375 unités, de 316 à 1659 pieds carrés, dont quatre maisons de ville, à des prix allant de 140 000 $ à 709 000 $. Prével y cible tant les premiers acheteurs et jeunes professionnels que les retraités. Les familles également. « Une clientèle qui recherche plusieurs chambres, note Laurence Vincent. On a mis beaucoup d'efforts sur les plans afin qu'elles soient modulables. La clientèle immigrante, par exemple, a une plus grande habitude de vivre en famille au centre-ville. »

PROJETS BIEN ACCUEILLIS

L'intérêt suscité par l'érection de ses immeubles précédents stimule Groupe Prével à lancer Union sur le Parc, un projet de 120 millions de dollars. L'entreprise sent que les résidants du quartier se sont réjouis de l'arrivée de condos neufs dans le secteur, à l'époque. « Il n'a fallu qu'une journée pour qu'on réserve les 84 unités du projet S sur le Square, affirme Laurence Vincent. Environ 85 % des ventes se sont par la suite concrétisées, alors que ce pourcentage se situe entre 60 et 70 % habituellement. On a, par ailleurs, appris à bien connaître la clientèle du quartier, plus anglophone, issue de l'immigration. Union sur le Parc symbolise ainsi l'union de toutes les cultures, le désir d'offrir un endroit pour des gens de tous les horizons. »

TOUTES FAMILLES ET TOUS PROPRIÉTAIRES UNIS !

En plus d'un centre sportif de 6500 pieds carrés avec piscines, hammam et salle d'exercice, un soin a été apporté aux espaces communs d'Union sur le Parc, pour favoriser la cohabitation. « Ceux-ci seront complémentaires aux logements, explique Laurence Vincent. Il y aura un lobby, comme on en trouve dans les hôtels-boutiques, avec un espace lounge et une salle de réunion. On prévoit aussi une cuisine commerciale pour se regrouper et cuisiner. On veut créer un sentiment de communauté, offrir aux gens l'occasion d'interagir. »

Le projet comptera aussi un espace réservé aux enfants. « On croit vraiment à la famille en ville », lance Laurence Vincent.

Prével souhaite amorcer la construction des unités, à l'architecture et au design signés respectivement par NOS et Foti Drouin, au début de 2018.

De 140 000 $ à 709 000 $ : Prix des logements du projet Union sur le Parc




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer