La Caisse lance le plus gros projet de son histoire à Toronto

Le projet, évalué à environ 2 milliards de... (Image fournie par la CIBC)

Agrandir

Le projet, évalué à environ 2 milliards de dollars, comprendra deux immeubles de 49 étages, un parc surélevé construit au-dessus de voies ferrées, ainsi qu'une gare d'autobus.

Image fournie par la CIBC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La Caisse de dépôt annoncera aujourd'hui le lancement officiel du plus gros projet immobilier de son histoire, un complexe de deux gratte-ciels au centre-ville de Toronto où la banque CIBC déménagera son siège social de 15 000 employés.

Le projet, évalué à environ 2 milliards de dollars, comprendra deux immeubles de 49 étages, un parc surélevé construit au-dessus de voies ferrées, ainsi qu'une gare d'autobus. CIBC occupera 1,75 millions de pieds carrés, soit un bloc d'espace plus imposant que la Place Ville-Marie, à Montréal.

«Ce projet a commencé il y a 10 ans avec l'achat d'un terrain de stationnement, auquel on a ajouté des droits aériens, puis un autre terrain», a expliqué à La Presse Daniel Fournier, président et chef de la direction d'Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse.

Ivanhoé et son partenaire Hines ont annoncé le projet en 2014, mais ils voulaient attendre d'avoir conclu une entente de location significative avant de lancer les travaux. L'entente conclue avec CIBC constituerait l'un des plus importants baux commerciaux jamais signés au Canada.

Premiers pas à Toronto

Avec des actifs de 56 milliards de dollars dans le monde, Ivanhoé Cambridge est devenu un acteur majeur de l'immobilier mondial. Or, malgré sa forte présence à Londres, Paris et Montréal, le groupe québécois n'avait pas encore mis le pied dans le marché des bureaux de Toronto.

«On croit tellement à ce site-là que depuis 10 ans, on a dit non à plusieurs transactions d'acheter des bâtisses existantes à Toronto, a indiqué Daniel Fournier. La raison pour laquelle on a dit non était qu'on croyait tellement en ce qu'il était possible de faire avec ce site-là, qui est sans doute le meilleur au Canada.»

Il s'agit du plus important projet de construction jamais initié par le groupe québécois. Ivanhoé Cambridge a toutefois déjà réalisé des investissements plus grands que celui-ci pour acheter des immeubles existants, dont une l'acquisition d'un complexe de logements pour 5,3 milliards à New York en 2015.

Nouveau siège social

Le complexe torontois de 2,9 millions de pieds carrés, appelé pour le moment Bay Park Centre, changera de nom pour inclure la raison sociale de CIBC. Les travaux de construction seront lancés ce printemps et la première tour devrait être prête en 2020. La deuxième devrait être livrée en 2023.

En entrevue à La Presse, Stephen Forbes, vice-président à la direction et chef de la direction commerciale de CIBC, explique que ce déménagement permettra de centraliser une bonne partie des employés torontois de la banque, présentement répartis entre une vingtaine d'immeubles. «C'est un geste excitant et significatif pour nous, cela deviendra notre nouveau siège social mondial.»

Le moment était parfait pour la CIBC, ajoute-t-il, puisque plusieurs de ses baux torontois arrivaient à échéance en 2020. Les différents baux signés avec Ivanhoé Cambridge dans le nouvel immeuble s'échelonnent entre 15 et 25 ans.

Stephen Forbes souligne lui aussi la qualité du site choisi pour le projet. Le complexe sera situé directement à côté du Air Canada Center, et il sera relié à la gare Union, la plus achalandée à Toronto.

Les employés de CIBC ont été avisés mercredi matin du déménagement.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer