Exclusif

Immobilier: un projet de 250 millions près du Royalmount

Le projet Westbury tel que conçu par le promoteur... (Image fournie par le promoteur)

Agrandir

Le projet Westbury tel que conçu par le promoteur Devmont

Image fournie par le promoteur

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Alors que le mégaprojet immobilier Royalmount en est à ses dernières étapes avant le début de la construction, un projet distinct, évalué à 250 millions de dollars, sera lancé au cours des prochaines semaines à quelques centaines de mètres de là.

L'ancienne usine Armstrong, tout près de la station... (Photo David Boily, Archives La Presse) - image 1.0

Agrandir

L'ancienne usine Armstrong, tout près de la station de métro Namur, sera détruite et laissera place au projet Westbury.

Photo David Boily, Archives La Presse

Le mégaprojet Royalmount tel que conçu par le groupe Carbonleo... (Image fournie par le promoteur) - image 1.1

Agrandir

Le mégaprojet Royalmount tel que conçu par le groupe Carbonleo

Image fournie par le promoteur

Le projet Westbury Montréal, du promoteur Devmont, viendra occuper le site de l'ancienne usine Armstrong, tout près de la station de métro Namur. À terme, le nouveau complexe devrait inclure six bâtiments résidentiels de 10 à 12 étages, une tour de bureaux de 12 étages et un hôtel de 250 chambres.

« C'est l'un des plus gros projets de revitalisation en ce moment à Montréal, avec des terrains totalisant 370 000 pieds carrés », a fait valoir Marc Lefort, vice-président aux ventes et au marketing chez Devmont, en entrevue à La Presse.

Le promoteur a déjà fait ses marques depuis une dizaine d'années dans ce quartier assez ingrat, situé au croisement de l'arrondissement de Côte-des-Neiges, de Mont-Royal et de l'arrondissement de Saint-Laurent. Devmont y a bâti deux complexes totalisant 900 copropriétés - Rouge Condominiums et Côté-Ouest -, qui ont contribué à un certain renouveau du secteur.

Le projet Westbury, pour sa part, sera construit par étapes entre 2017 et 2022, a indiqué Marc Lefort. Devmont a déjà obtenu un changement de zonage afin de pouvoir construire des résidences. La démolition de l'usine Armstrong, qui fabriquait des planchers jusqu'à sa fermeture en 2010, devrait commencer d'ici la fin de l'année. Les sols devront ensuite être décontaminés avant le lancement officiel de la phase 1.

L'AVANTAGE ROYALMOUNT

Le vice-président de Devmont le reconnaît : la venue annoncée du Royalmount représentera à n'en pas douter un argument de vente intéressant pour le Westbury. Le mégaprojet du groupe Carbonleo, prévu sur d'anciens terrains industriels à l'angle des autoroutes 15 et 40, est évalué à 1,7 milliard de dollars. Il prévoit notamment un centre commercial, des hôtels, des bureaux, des cinémas et une salle de spectacle.

« On est assez près du Royalmount pour savoir que ça va avoir un impact au niveau de la valeur. C'est vraiment un quartier qui est en pleine expansion. » - Marc Lefort

Devmont estime la valeur globale de son projet à 250 millions. La mise en vente d'un premier immeuble de 112 condos commencera à la fin d'avril, et l'entreprise affirme avoir reçu des centaines d'inscriptions en quelques jours sur sa liste de clients « VIP ». Une épicerie, une pharmacie ainsi que d'autres commerces de proximité sont prévus dans les deux premiers étages de ce premier bâtiment.

Trois autres tours de condos, soit 550 appartements en tout, sont dans les plans, de même que deux immeubles résidentiels locatifs. Devmont compte également aménager un parc au milieu du site.

Les bureaux et l'hôtel donneront directement sur le boulevard Décarie et constitueront la vitrine commerciale du projet. Une entente aurait déjà été conclue avec une grande chaîne hôtelière, selon Marc Lefort. L'entreprise partira sous peu à la recherche de locataires pour l'immeuble de bureaux.

Devmont a acquis les terrains d'Armstrong il y a deux ans et a dû apporter diverses modifications à son projet. Le Comité Jacques-Viger, l'organisme consultatif de la Ville de Montréal en matière d'aménagement, s'opposait par exemple à la hauteur de 20 étages proposée au départ.

Le Comité consultatif d'urbanisme s'est de son côté dit « favorable ». Selon le Comité, ce nouveau complexe répond aux objectifs de densification de la Ville et présente une bonne mixité sociale, avec une bonne quantité de logements sociaux (120) et abordables (170).

En ce qui concerne le Royalmount, les deux derniers commerces toujours en activité sur le site recevront bientôt un avis d'expropriation, selon le quotidien Métro. Le projet de Carbonleo se trouve du côté ouest de l'autoroute Décarie, dans la ville de Mont-Royal.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer