Exclusif

Condos neufs: «explosion» des ventes au centre-ville montréalais

La hausse des ventes de condos au centre-ville... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, archives LA PRESSE)

Agrandir

La hausse des ventes de condos au centre-ville de Montréal lors des trois derniers mois de 2015 a été de 106 % sur un an.

PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, archives LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les ventes de condos neufs ont plus que doublé au centre-ville de Montréal pendant le dernier trimestre de 2015, au moment où le nombre d'appartements invendus a connu une baisse marquée.

La hausse des ventes de condos au centre-ville... (PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE) - image 1.0

Agrandir

La hausse des ventes de condos au centre-ville de Montréal lors des trois derniers mois de 2015 a été de 106 % sur un an. 

PHOTO ALAIN ROBERGE, archives LA PRESSE

Selon des données du Groupe Altus que La Presse Affaires a obtenues, 792 condos neufs ont trouvé preneur pendant les trois derniers mois de l'année dans les quartiers centraux de Montréal. Il s'agit d'une hausse de 106 % sur un an, et de la meilleure performance depuis la fin de 2012.

« Ça a dépassé nos attentes, particulièrement en raison des projets qui ont été lancés pendant le trimestre et qui ont provoqué un fort rebond des ventes », a fait valoir Mathieu Collette, directeur principal de la division résidentielle au Groupe Altus.

Autour du Centre Bell, une bonne partie des 438 condos de la Tour des Canadiens 2 (TDC2) ont trouvé preneur en quelques semaines à peine, l'automne dernier. Le secteur de Griffintown - comptabilisé dans le centre-ville par Altus - a pour sa part vu ses ventes augmenter de 150 % pendant le trimestre. Un peu plus de 200 condos neufs ont été vendus.

« Le quatrième trimestre a été assez phénoménal, j'ai rarement été aussi occupé pendant une si courte période, a souligné Alexandre Tazi, courtier au Groupe immobilier Londono. Et le momentum se poursuit : on voit une vigueur extraordinaire depuis septembre dernier. »

24 % MOINS D'INVENDUS

Ce rebond des ventes a contribué au recul du nombre de condos neufs invendus, qui inquiétait les économistes depuis plusieurs trimestres déjà. Selon Altus, 2181 condos neufs demeurent invendus au centre-ville, sur les 8306 actuellement offerts. Il s'agit d'une baisse de 24 % depuis un an.

«Le marché est en train de se corriger en ce moment, il y a eu un écrémage dans le monde des promoteurs de condos.»

Mathieu Collette
Directeur principal de la division résidentielle au Groupe Altus

Plus en détail, Altus signale que 91 % des condos neufs prêts pour livraison sont vendus, ce qui laisse un « inventaire réel » d'environ 248 appartements disponibles au centre-ville. Les immeubles en construction sont quant à eux écoulés à 74 % et représentent 983 condos en quête d'un acheteur.

Les projets en prévente affichent quant à eux des ventes de 45 %, l'équivalent de 950 copropriétés toujours offertes à l'achat. 

AILLEURS À MONTRÉAL

À l'échelle métropolitaine, 19 nouveaux projets ont été mis en marché pendant le dernier trimestre, pour un total de 1466 appartements, indique Altus. La majorité des logements - 863 - se trouvent au centre-ville. Signe que tous les projets ne suscitent pas le même engouement, cinq ont été annulés ou suspendus. 

Les projets neufs terminés sont vendus à 84 %, ce qui laisse 1562 appartements inoccupés dans le Grand Montréal. Les immeubles en construction sont pour leur part vendus à 64 %, contre à peine 33 % pour ceux en prévente, indique Altus.

La baisse globale du nombre d'appartements invendus s'élève à 25 % depuis un an, avec 6747 logements en quête d'un acheteur, contre 8943 l'an dernier.

La revente s'améliore aussi

Le marché montréalais de la revente a poursuivi sa remontée en février. La chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) a recensé 3743 transactions le mois dernier, soit une augmentation de 15 % depuis un an. Au même moment, le nombre de propriétés à vendre a fléchi de 5 % dans la région métropolitaine, un signe encourageant. « Les ventes augmentent de manière plus prononcée en ce début d'année, alors que les inscriptions en vigueur poursuivent leur diminution, de sorte que les conditions de marché se resserrent », a fait valoir Daniel Dagenais, président du conseil d'administration de la CIGM, dans un communiqué. Malgré cette embellie, les prix affichent une tendance beaucoup moins dynamique. Le prix médian des condos a baissé de 2 % en février dans la région métropolitaine, à 226 000 $, tandis que celui des maisons unifamiliales a progressé de seulement 2 %, à 285 000 $.

EN CHIFFRES

Rive-Sud: 60% vendu

Cette banlieue a enregistré le plus faible volume de transactions de la région métropolitaine pendant le quatrième trimestre - 75 unités -, un niveau à peu près stable. Le projet Lofts du boisé a affiché les meilleures ventes, alors que le nombre total de condos invendus s'établit à 776 sur la Rive-Sud.

Laval: 56% vendu

Les ventes ont augmenté de 8 % depuis un an, note Altus dans son étude. On trouve aujourd'hui 904 appartements invendus à Laval. Les projets Marquise phase 2 et Urbania phase 2 bâtiment C se sont démarqués.

Reste de l'île: 66% vendu

Le niveau des ventes a progressé de 2 % depuis un an, avec 2250 condos toujours invendus. Les projets Rouge Condominums, Le Podium et EQ8 ont affiché les meilleures performances pendant le dernier trimestre de 2015.

Banlieue nord: 59% vendu

La progression des ventes est lente dans cette banlieue, remarque Altus. Le projet Cachemire phase 1 a réussi à attirer 23 acheteurs pendant le trimestre. Au total, 636 condos sont invendus dans la région.

Centre-ville: 74% vendu

Environ 2181 copropriétés achevées, en construction ou en prévente sont toujours offertes dans ce secteur qui inclut aussi Griffintown et le Vieux-Montréal. Outre la Tour des Canadiens 2, le Roccabella phase 2 et W Griffintown ont été les projets les plus populaires, souligne Altus.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer