Immobilier: rebond des ventes de 11% à Montréal

Selon la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM),... (Photo Robert Skinner, Archives La Presse)

Agrandir

Selon la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), il s'agit du mois de décembre le plus actif depuis quatre ans.

Photo Robert Skinner, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'année 2015 s'est conclue sur une note positive pour le marché immobilier montréalais, avec des ventes en hausse de 11% en décembre dans la région métropolitaine.

Selon la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM), il s'agit de la dixième hausse mensuelle consécutive, et du mois de décembre le plus actif depuis quatre ans.

« L'augmentation soutenue de la demande de maisons unifamiliales, conjuguée au repli de l'offre depuis quelques mois, font en sorte que les conditions du marché redeviennent à l'avantage des vendeurs dans plusieurs quartiers de l'île de Montréal », a affirmé Daniel Dagenais, président du conseil d'administration de la CIGM, dans un communiqué.

Les ventes de copropriétés ont affiché une hausse de 14% en décembre, tandis que celles de maisons unifamiliales ont progressé de 10%.

Le prix médian des maisons a atteint 295 000$ en décembre dans la région métropolitaine, en hausse de 4%. La valeur des condos a quant à elle progressé de 2%, à 240 000$, tandis que celle des « plex » de 2 à 5 logements a grimpé de 1%, à 450 000$. 

Dans l'île de Montréal, le prix médian des copropriétés a stagné à 279 500$, tandis que celui des « plex » a fléchi de 1%, à 468 000$. Seules les unifamiliales ont vu leur valeur augmenter de 3%, à 390 500$.

La Rive-Sud se démarque

Au total, 2430 transactions ont été réalisées par les courtiers du Grand Montréal en décembre. La valeur combinée de toutes ces ventes atteint 843 millions de dollars.

La Rive-Sud a enregistré la plus forte hausse des ventes (+22%), suivie de Laval (+15%) et de l'île de Montréal (+12%). Le nombre de transactions a stagné dans la banlieue nord et a fléchi de 12% à Vaudreuil-Soulanges.

Signe positif pour la CIGM : le nombre d'inscriptions en vigueur a baissé de 3% en décembre, son troisième recul consécutif. 

On retrouve ainsi 29 480 propriétés à vendre par des courtiers dans la région métropolitaine, un nombre qui demeure malgré tout élevé selon les standards historiques.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer