Exclusif

Un milliard de dollars de nouvelles résidences pour aînés

Sur la photo, l'un des complexes pour personnes... (Photo fournie par Le Groupe Maurice)

Agrandir

Sur la photo, l'un des complexes pour personnes âgées du Groupe Maurice.

Photo fournie par Le Groupe Maurice

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

La construction de résidences pour personnes âgées connaît un boom. Après le promoteur Groupe Sélection, qui a déjà annoncé le printemps dernier des investissements de 2 milliards de dollars pour bâtir 30 résidences, c'est au tour du Groupe Maurice de dévoiler ses plans au sujet de la construction 23 nouvelles résidences, regroupant quelque 8000 logements, pour un investissement total de 1 milliard de dollars.

Le Groupe Maurice mène de front ce printemps six chantiers de construction pour un total de près de 2000 logements au Québec: à Sherbrooke, Lévis, Blainville, Terrebonne, Sainte-Foy et Montréal (au coin de Pie-IX et Jean-Talon). Suivront deux autres lancements à L'Île-Perrot, en septembre, et dans le secteur Contrecoeur, dans l'est de Montréal, en novembre, ce qui portera le total à 2500 logements en construction.

«C'est la période la plus active de la vie du Groupe Maurice», dit au téléphone son président, Luc Maurice.

Un projet type du Groupe Maurice compte 300 logements locatifs, 40 unités en copropriété et de 15 000 à 20 000 pieds carrés de locaux commerciaux au rez-de-chaussée. L'investissement varie entre 40 et 60 millions par complexe. Un exemple patent de ce type de résidence est Les Jardins Millen, au métro Henri-Bourassa, dans le quartier Ahuntsic.

Dans le secteur Contrecoeur, le Groupe Maurice a acquis des lots vacants du liquidateur de la société Construction Frank Catania le 26 mai pour la somme de 6 millions.

La future résidence de 350 logements sera située à l'entrée du projet Contrecoeur, sur le côté ouest. «Dans l'est de Montréal, il manque de produits de nouvelle génération. Nos analyses de marché nous disaient depuis quelques années qu'il y avait une possibilité de faire quelque chose qui se marie avec tout ce qui se fait à Contrecoeur.» Le zonage est en place, et les travaux devraient commencer en principe en novembre prochain.

À l'est de la rue Contrecoeur, du côté de la carrière, un supermarché IGA sera bâti. «Les gens de ce secteur se plaignent beaucoup qu'il manque de services et qu'ils se sentent isolés. Avec toute cette prestation de services, [ce sera chose du passé].»

Qui plus est, Luc Maurice est en discussion avancée avec son partenaire Ipso Facto «pour ajouter quelques centaines de millions de dollars au Groupe Maurice et assurer la construction de 15 nouvelles résidences dans les quatre prochaines années». Au sein d'Ipso Facto, on trouve les caisses de retraite de l'Université Laval et des employés d'Hydro-Québec.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer