Prix des maisons: l'indice Teranet a ralenti en janvier

Sur le même thème

Un aperçu du centre-ville de Vancouver dans le... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Un aperçu du centre-ville de Vancouver dans le broullard du petit matin.

La Presse Canadienne
Toronto

L'indice composé Teranet-Banque Nationale des prix des maisons canadiennes continue de témoigner du ralentissement dont l'ombre plane sur le marché immobilier depuis plus d'un an.

L'indice s'est établi à 153 points le mois dernier, ce qui n'est que 2,7% supérieur à son niveau de janvier 2012 et représente sa plus faible croissance annuelle depuis novembre 2009.

La hausse annuelle de l'indice diminuait en janvier pour un 14e mois consécutif. Sur une base mensuelle, l'indice a reculé pour un cinquième mois d'affilée, avec un déclin de 0,3% par rapport au mois de décembre.

La région de Vancouver, qui est le marché immobilier le plus dispendieux du Canada, était la seule ville de l'indice à afficher un recul sur une base annuelle, échappant 2,5% par rapport à janvier 2012.

Le marché de Victoria a en revanche connu sa première hausse annuelle en 13 mois, ainsi qu'une croissance mensuelle, tout comme Québec, Halifax et Ottawa-Gatineau.

Sept des 11 centres urbains étudiés par l'indice ont donc vu les prix des maisons reculer en janvier par rapport au mois précédent, soit Calgary, Edmonton, Hamilton, Montréal, Toronto, Vancouver et Winnipeg.

Il s'agissait d'une troisième baisse mensuelle consécutive pour le marché de Toronto et d'une quatrième pour Montréal.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer