Immense projet immobilier à Mirabel

Les promoteurs Daniel Proulx et Ray Junior Courtemanche...

Agrandir

Les promoteurs Daniel Proulx et Ray Junior Courtemanche

(Montréal) Après un grand projet avorté et bien des espoirs déçus, tout est en place pour que la municipalité de Mirabel accueille un nouveau complexe immobilier mixte de plusieurs centaines de millions de dollars.

Deux promoteurs ont annoncé mardi le lancement de La Cité de Mirabel, qui prévoit 2000 condos et maisons de ville. Le quartier sera adjacent à un nouveau centre de magasins-entrepôts haut de gamme, érigé en remplacement du défunt projet de Lac Mirabel.

Ray Junior Courtemanche, l'un des promoteurs, assure que son projet est tout ce qu'il y a de plus concret. « On a travaillé très fort pendant 24 mois, on a toutes les autorisations et le projet est très bien structuré. On n'est pas en prospection pour trouver des investisseurs. Le projet sera bel et bien réalisé. »

Selon les plans actuels, la Cité de Mirabel sera vaste. Elle s'étendra sur 2,2 millions de pieds carrés et comprendra un nombre impressionnant de bâtiments: trois tours de 168 condos, 19 immeubles de quatre étages, 18 immeubles de huit étages, une résidence de 200 appartements pour personnes âgées et 320 maisons en rangée. Des zones humides devront être déplacées pour faire place au quartier.

Marché en ralentissement

Cette avalanche de nouvelles habitations, si elle se concrétise, viendra s'ajouter à une offre déjà abondante dans la couronne nord de Montréal. On comptait 6769 propriétés à vendre dans la région en janvier, dont 453 dans la seule municipalité de Mirabel, indiquent les données de la Chambre immobilière du Grand Montréal.

Au même moment, le nombre de transactions a reculé de 18% depuis un an à Mirabel, et de 12% dans l'ensemble de la couronne nord. Qu'à cela ne tienne, Ray Junior Courtemanche ne se dit « pas du tout » inquiet de la baisse du marché.

La construction des infrastructures commencera en mai prochain, et celle des premières habitations, en juin, affirment le promoteur et son associé, Daniel Proulx. Mario Boily, directeur général de la Ville de Mirabel, confirme que 12 millions de dollars ont déjà été dégagés pour construire les premières infrastructures maîtresses.

« On a des réunions toutes les deux semaines depuis six mois, c'est la première fois qu'on est dans du concret comme tel », a dit M. Boily à La Presse Affaires.

Le directeur général ajoute que le volet commercial est indispensable à la réalisation du quartier résidentiel. La construction des nouveaux commerces haut de gamme, déjà annoncée en mai dernier, est mise de l'avant par un consortium formé de Simon Property Group, Inc., Calloway Real Estate Investment Trust et SmartCentres.

Et qu'en est-il des retombées économiques prévues? Les promoteurs du volet résidentiel les estiment à 500 millions de dollars.

Pour arriver à cette somme astronomique, Ray Junior Courtemanche a multiplié le nombre d'unités prévues - 2000 - par le prix moyen, soit environ 250 000$. Sur une note plus concrète, le prix d'achat des terrains s'élève à plus de 30 millions, a-t-il indiqué en entrevue.

Le marché immobilier de Mirabel

Données de janvier 2013, variation en% sur un an

> Nombre de transactions: 28 (-18%)

> Prix médian des unifamiliales: 226 750$ (+6%)

> Nombre de propriétés à vendre: 453 (+22%)

Source: CIGM

Le projet La Cité de Mirabel

> 2000 nouvelles habitations

> Superficie totale de 2,2 millions de pieds carrés

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer