Un avocat montréalais chez Ivanhoé Cambridge

Me Claude Gendron, a été nommé vice-président exécutif,... (Photo fournie par Ivanhoé Cambridge)

Agrandir

Photo fournie par Ivanhoé Cambridge

Me Claude Gendron, a été nommé vice-président exécutif, Affaires juridiques et chef du Contentieux de la société immobilière.

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

La filiale immobilière de la Caisse de dépôt a choisi Me Claude Gendron comme chef du contentieux à la grande satisfaction du milieu juridique montréalais. Ivanhoé Cambridge est l'une des plus grandes sociétés immobilières de la planète avec plus de 30 milliards d'actif.

Me Claude Gendron, a été nommé vice-président exécutif, Affaires juridiques et chef du Contentieux de la société immobilière. Il remplace Lorna Telfer, qui s'occupera dorénavant du secrétariat de l'entreprise.

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, M. Gendron aura la responsabilité des aspects relatifs aux acquisitions et ventes d'éléments d'actif, aux autres investissements, aux financements, aux fonds d'investissement et au développement immobilier.

Me Gendron siégera au comité de direction et au comité d'investissement d'Ivanhoé Cambridge.

Le contentieux est un service clé de tout siège social d'une grande entreprise. Que le titulaire du poste est à Montréal et qu'il est issu de la collectivité juridique montréalaise est vu d'un oeil favorable par trois juristes réputés à qui nous avons demandé de commenter la nomination.

« Ivanhoé vient de gagner à la loterie parce que Claude Gendron est un gars de grande qualité, dit Me Pierre-André Themens, associé directeur du cabinet Davies. Que ce poste important continue d'être géré de Montréal, c'est une excellente nouvelle », poursuit-il.

Récemment, le transfert de postes de la direction de la firme de génie-conseil SNC-Lavalin à Londres a mis en relief l'importance de ces postes clés de sièges sociaux pour la vitalité économique de Montréal.

«Malheureusement au fil des années, Montréal a perdu beaucoup de sièges sociaux, mais il nous reste celui de la Caisse de dépôt, dit-il. Que Claude Gendron devienne chef du contentieux et qu'il travaille à partir de Montréal, c'est un atout pour le milieu juridique montréalais.» renchérit Me Richard Clare, qui côtoie Claude Gendron quotidiennement chez Fasken Martineau Dumoulin.

L'opinion est partagée par Pierre-Denis Leroux, associé chez Blakes et spécialiste du financement structuré. «Je pense que c'est un pas dans la bonne direction. Claude Gendron est un avocat qui connaît bien le domaine immobilier et qui connaît la Caisse de dépôt. Il a travaillé à de nombreuses transactions pour le compte de SITQ, une filiale d'immeubles de bureaux (maintenant fusionné au sein d'Ivanhoé Cambridge). »

Me Gendron entre en fonction le 11 février prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer